POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : les camps Talon et Yayi-Soglo dans une course aux soutiens internationaux

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 14 mai 2019

Dans la crise qui prévaut au Bénin, le pouvoir Talon et l’opposition multiplient, chacun de son côté, les déplacements pour obtenir le plus de soutiens sur le continent.

patrice-talon Patrice Talon, président béninois veut être compris de ses pairs

L’organisation d’élections législatives sans l’opposition au Bénin et la crise politique qui a suivi semblent faire courir les acteurs politiques béninois. Quelques jours après les violences post-électorales, l’opposition et le régime du président Talon multiplient les déplacements sur le continent, notamment dans la sous-région ouest-africaine et en Afrique centrale.

Au lendemain des violences à Cotonou et Kandi, le président Patrice Talon a envoyé le 3 mai, des émissaires à Brazzaville chez le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso. Le ministre béninois des Affaires étrangères Aurélien Agbénonci et le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Pascal Irénée Koupaki, se sont rendus à Lomé, au Togo, le 7 mai. Le 8 mai, les émissaires du président Talon étaient à Accra, au Ghana et le lendemain, le 9 mai à Ouagadougou et à Abidjan où ils ont été reçus par les présidents Roch Kaboré et Alassane Ouattara.

De son côté, l’opposition a envoyé l’ancien chef d’Etat béninois Nicéphore Soglo en Guinée Equatoriale où il s’est entretenu avec le président Theodoro Obiang Nguema. L’ex-président Boni Yayi a échangé au téléphone avec le chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso dont il est proche. Boni Yayi a également écrit à des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Patrice Talon « paraît éprouver le besoin d’être compris, ne serait-ce que par ses pairs, et il est désireux de ne pas laisser le champ libre à ses adversaires », écrit Vincent Duhem dans une chronique. Les opposants au régime, eux, souhaitent une pression sur le pouvoir Talon.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci