Tiken Jah Fakoly : « les Béninois ne vont rien lâcher »

Ozias Hounguè (Stag.)
publié le 16 mai 2019

Invité de RFI ce jeudi 16 mai 2019, l’artiste Tiken Jah Fakoly s’est prononcé sur la crise post-électorale née de l’absence des partis d’opposition aux élections législatives au Bénin.

tiken-jah-fakoly Tiken Jah Fakoly

La crise née de l’absence des partis d’opposition au scrutin législatif du dimanche 28 avril ne laisse personne indifférente.  Le célèbre artiste reggae Tiken Jah Fakoly s’est prononcé sur la crise politique en cours au Bénin. Selon les informations rapportées par La Nouvelle Tribune, la star africaine de musique a, au micro de RFI, a exprimé ses regrets sur la situation actuelle du Bénin. « Je pense que c’est dommage hein ! C’est dommage parce que le Bénin était cité en exemple sur ce continent. Un exemple de démocratie, un exemple de stabilité. » a-t-il affirmé. Il se dit choquer par « l’action des gouvernants actuels » du Bénin.

Tiken Jah Fakoly compte sur les Béninois pour sauver leur démocratie.  « (…) Moi je connais les Béninois, ils ne vont rien lâcher » a-t-il également ajouté.

Les députés de la 8ème législature ont été installés ce jeudi 16 mai 2019 à l’issu d’un scrutin auquel les partis d’opposition n’ont pu prendre part faute du Certificat de conformité. Seuls deux partis, l’Union progressiste et le Bloc républicain, soutenant le Président Patrice Talon ont pu se présenter.


  • Patrick Zountounou
    il y a 3 mois

    Nous avions des dirigeants qui ont dirigé ce pays pendant des dizaines d'années, mais aucun changement n'a été remarqué dans ce pays.Il faut qu'il laisse l'actuel gouvernement géré aussi son pays.Une opposition qui ne pense à son propre ventre sans penser a l'intérêt du peuple dépuis l'accession démocratique. Vaut mieux pour la vedette de ne pas se mêler dans cette affaire.Le Bénin demeure toujours un exemple à suivre.

  • Jamaïque
    il y a 3 mois

    Moi je pense que la situation postélectorale au benin mérite plus de clairvoyance profonde que ce que nous vivons actuellement... la crise est née quelque part

  • follow
    il y a 3 mois

    mr patrick, pour ne pas avoir à gaspiller les ressources de tes parents qui ont connu des sacrifices pour pour ton instruction, tu devrais retourner reprendre les classes du cours primaire et bien écouter tes enseignants. Quel est ce développement que tes yeux constate à présent que de l'indéveloppement si tu veux comprendre ce mot?

  • Isoo
    il y a 2 mois

    Patrick j'espère que tu n'es plus tes parents en vues sinon tu n'es pas légitime des vôtres.