Bénin/Contentieux électoral : la Cour repêche Bénoît Dègla et invalide un siège(DIRECT)

Banouto
publié le 23 mai 2019

Après avoir examiné les recours de plusieurs candidats aux législatives du 28 avril 2019, la cour constitutionnelle a rendu son verdict ce jeudi 23 mai 2019.  Direct de Banouto.

cour-constitutionnelle-contentieux-electoral-benin La Cour constitutionnelle en délibération

La Cour constitutionnelle a tranché le contentieux électoral. Après la proclamation des résultats des élections législatives du 28 avril 2019, la haute juridiction a reçu plusieurs requêtes soit pour annuler des sièges, soit pour annuler le scrutin dans certaines localités.

Pour trancher les différents recours, la Cour a convoqué Emmanuel Tiando, président de la commission électorale nationale autonome (CENA) et plus de 100 autres personnes concernés par le contentieux. Après avoir écouté les différentes parties, lors d’une session spéciale, mercredi 22 mai, à Cotonou, la Cour présidée par le Professeur Joseph Djogbénou a examiné les différents recours. Le délibéré est prévu pour cet après-midi du 23 mai.

A la date d’installation de la huitième législature, le 16 mai, 27 requêtes ont été enregistrées au secrétariat administratif de Cour constitutionnelle, seule juridiction compétente à connaître du contentieux en rapport avec les élections législatives au Bénin.

LE DIRECT

15h: 24

Comme annoncé la  cour constitutionnelle se prononce sur le contentieux électoral.

La cour présidée par Joseph Djogbenou vient de faire son entrée dans la salle. Elle se prononce sur le recours du sieur Eudes Ahoulou introduit le 29 avril 2019.

Le requérant demande à la cour de déclarer les élections contraires à la constitution en raison de l'absence de l'opposition.

Après  analyse la cour a...

Accès réservé aux abonnés
S'abonner Se connecter

  • Elias
    il y a 1 mois

    C'est Dieu qui est au dessus de tout chose pour tout ce que vous êtes entrain de raconter .

  • Castro
    il y a 1 mois

    Je suis d'accord avec toi. Mais ils auront seulement le temps de pleuré quand la colères de DIEU tombera sur eux.