POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin : voici la maladie de Boni Yayi qui empêche son audition (avocats)

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 8 juin 2019

Les avocats de Boni Yayi sont montés au créneau samedi 8 juin 2019, 24 heures après son audition manquée par le juge du 4ème cabinet d’instruction pour apporter un certain nombre de détails, notamment sur son état de santé.

yayi-boni L'ancien président Boni Yayi souffrant selon ses avocats

« L’évolution que prend cette affaire fait que nous ne pouvons pas rester silencieux. Il faut maintenant porter la voix de monsieur Boni Yayi vers son peuple et au-delà de son peuple ». Me Kato Atita et Me Renaud Agbodjo ont décidé de donner de la voix. 24 heures après l’audition manquée de l’ancien président Boni Yayi en dépit du transport judiciaire effectué par le juge à son domicile, ses avocats ont animé un point de presse pour faire des mises au point. Face aux hommes des médias, les avocats de Yayi sont revenus sur le transport judiciaire du juge malgré la correspondance qu’ils lui avaient adressée pour lui demander le report de l’audition de l’ancien président pour raison de santé. « On pourrait penser que le fait que le juge n’ait pas donné une suite favorable à notre demande de report, c’est comme si notre demande de report pour des raisons médicales est une demande fantaisiste », a dit Me Agbodjo avant d’assurer que l’ex-président béninois n’est « pas disponible physiquement ».

Selon Me Agbodjo, l’ancien président Yayi sérieusement souffrant et n’est « pas descendu de sa chambre depuis plus de deux semaines ». L’avocat soutient sa déclaration par un certificat médical en date du 15 mai 2019 qu’il a brandi lors de la sortie médiatique. Suivant ce certificat, l’ancien président souffrirait d’une « lombosciatalgie hyperalgique actuellement en crise et invalidante ».  

Appuyant son confrère, Me Kato Atita décrit également un état de santé inquiétant de l’ancien président. L’avocat aux cheveux grisonnants alerte sur le fait que la tension de l’ex-chef de l’Etat béninois a grimpé et serait de 17/10 ce 8 juin. « Tous les jours, à 4heures du matin, confie-t-il, Boni Yayi ne dort plus ». L’avocat a laissé entendre que les médicaments de l’ancien président sont par ailleurs épuisés.

Me Renaud Agbodjo apprend qu’au dire du médecin de l’ancien chef de l’Etat, son état de santé inquiétant est la conséquence de son « immobilisme prolongé ».

Depuis le 1er mai 2019, la résidence privée de l’ancien chef de l’Etat béninois est encerclée par des éléments de la police républicaine.

 


  • le paysan
    il y a 7 jours

    Après 30ans de démocratie. Une équipe viens tous bouleversé ,ce que. Les intellectuels de ce benin on mis des. Années construire. Et un matin on ce lève on casse tous? A cose. De haine de l'autre. Mai on viens de loi en. La voie du silence l'enporteraz sur la haine ?