POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin/Justice : l’avocat de Boni Yayi interjette appel dans le dossier de son audition

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 9 juin 2019

L’avocat de Boni Yayi, Me Renaud Agbodjo, a appris samedi 8 juin 2019 qu’il a interjeté appel dans le dossier dans lequel son client devrait être entendu vendredi 7 juin par le juge du 4ème cabinet d’instruction du tribunal de première instance de Cotonou.

Me Renaud Agbodjo, avocat de l'ancien président Boni Yayi

Il y a eu appel dans le dossier pour lequel l’ancien président Boni Yayi devrait être auditionné par le juge du 4ème cabinet d’instruction du tribunal de première instance de Cotonou. « J’ai relevé appel », a confié Me Renaud Agbodjo, avocat de l’ancien président béninois et plusieurs autres personnes en cause dans le dossier, lors d’un point de presse samedi 8 juin à Cotonou.

L’avocat apprend que l’appel a été relevé vendredi 7 juin dans la matinée et que l’appel a été déjà notifié au greffier en chef, au président du tribunal et devrait être notifié également au juge du 4ème cabinet d’instruction, si ce n’est encore le cas d’ici là.

« Il doit également ranger ce dossier, le temps… »

L’appel interjeté par l’avocat de l’ancien président Boni Yayi devrait, à en croire ce dernier, avoir une conséquence sur la suite de la procédure. « Si le juge d’instruction veut rester fidèle à sa pratique, il doit également ranger ce dossier le temps que la cour d’appel se prononce non seulement sur la recevabilité mais également sur le bien-fondé du recours qui a été portée devant elle », a déclaré Me Renaud Agbodjo.

L’avocat de Boni Yayi apprend qu’avant cet appel, tous les dossiers dans lesquels il y a eu appel, le juge d’instruction les a rangés de côté dans l’attente de la décision de la cour d’appel. Ceci, a-t-il expliqué, « pour éviter une contrariété de décision ou bien pour faciliter la bonne administration de la justice ».

Par correspondance en date du 5 juin 2019, le juge du 4ème cabinet d’instruction avait notifié à l’ancien président béninois qu’il effectuera un transport judiciaire à son domicile pour l’entendre dans le cadre de l’instruction du dossier référencé ''COTO/2019/RP02285-CAB4/2019''. L’ancien président Boni Yayi, par un courrier en date du 6 juin, a sollicité un report de cette audition pour motif de santé. En dépit de cette demande de report, le juge du 4ème cabinet s’est transporté judiciairement à la résidence privée de l’ancien chef de l’Etat sans pour autant pouvoir l’auditionner.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci