Bénin/Nigéria : Talon avorte le déplacement d’Abuja pour des préoccupations nationales

Olivier Ribouis
publié le 12 juin 2019

Invité par son homologue Muhammadu Buhari pour la célébration de la journée de la démocratie au Nigéria ce mercredi 12 juin 2019, le Président béninois Patrice Talon ne s’est plus finalement rendu à Abuja en raison de  préoccupations nationales.

 

Patrice Talon n’est pas à Abuja. Le Chef de l’Etat du Bénin a des empêchements de dernières heures. Invité par son homologue Muhammadu Buhari pour la célébration de la « Democracy day », journée de la démocratie, au Nigéria ce mercredi 12 juin 2019, il a fini par avorter  son déplacement en raison des « préoccupations nationales de l’heure » qui ont induit ce changement, selon une source gouvernementale.  L’agenda du Président béninois est « chargé » avec plus de dix réunions et de séance de travail, indique la même source

Absent à Abuja, le Président Patrice Talon s’est fait représenter par son ministre des Affaires étrangères, Aurelien Agbénonci. Il a, indique notre source, échangé avec Muhummadu Buhari au sujet des raisons de son absence.

Patrice Talon n’est pas le seul Chef d’Etat à s’absenter. On est bien loin des 90 chefs  d’Etats annoncés par les autorités nigérianes. Selon une journaliste, le grand monde annoncé, n’est pas au rendez-vous.


  • Alimi Acharaf
    il y a 13 jours

    En tous cas trouver solution pour éviter le pire dans ce pays.

  • bon
    il y a 13 jours

    il devait y aller, un aller retour rapide...faire acte de presence en tant que voisin, on sen fout des 90 autres dirigeant. ce que son absence demontre cest que la crise a tchaourou est bien grave et quil ya un malaise.

  • bon
    il y a 13 jours

    le fait que peu de dirigeants y soient soi disant, devait justement permettre au PR de bien echanger avec buhari et de nouer des liens plus fort par son soutien pour cet evenement. c'est ca la diplomatie

  • bon
    il y a 13 jours

    President nommez moi conseiller, tous vos problemes seront regles, et ca ne vous coutera pas un franc PAR CONTRE NOUS AURONS LA PAIX ET DES RELATIONS FRUCTUEUSES ET DURABLES AVEC LE NIGERIA.

  • Jacob
    il y a 13 jours

    On célèbre la démocratie et non la dictature. Talon étant dictateur il est bien logique qu'il n'y soit pas.

  • ZADy
    il y a 13 jours

    Vraiment un dictateur qui tu sans pitié

  • FREE-ME
    il y a 13 jours

    J'adore mon président. Vous imaginez un président venir au bénin juste après qu'un homme d'affaire, aussi important qu'il soit, menace son pays? A vous vendre moins cher, on finira par vous acheter à crédit, dit-on. Nous somme une nation, pauvre peut-être, mais digne. Un président se fait respecter. Il ne court pas partout. Quémander n'est pas une stratégie. Restons patients, à terme nous allons analyser, et s'il le faut, les frustrés, tous comme nous, auront un choix à faire. En attendant vous ne pouvez rien changer.

  • bon
    il y a 13 jours

    la position de dangote n'est pas forcement celle de buhari buhari n'a rien dit officiellement, buhari n'a meme pas pipe mot sur les tensions en cours au benin. cet orgeuil mal place que tu vantes fait partie des traits de caractere des intellectuels tares toutes les plus grandes nations de ce monde negocient mais pour toi negocier c'est ''quemander'' car tu crois que tout t'es due...ne confonds pas se faire respecter et s'isoler. c'est une mauvaise decision que de ne pas y aller car la crise au benin sera maitrise....

  • FREE-ME
    il y a 13 jours

    On ne tutoie pas un inconnu et pourquoi cette agressivité dans vos propos. Vous devriez changer car c'est le signe distinctif d'un perdant. Vous en avez des exemples autour de vous. Le président Buhari ne dira pas le contraire de ce que pense son compatriote. Vous connaissez mal les anglophones. Le bénin n'a jamais changé. On a toujours fait affaire avec le Nigéria, peut importe le président qui est là. Pourquoi c'est maintenant Dangoté parle? Il veut influencer, sachant que la liberté de traverser le Bénin comme on veut est menacée. Posez - vous la question une minute, qu'est ce qui revenait au Bénin tout ce temps que les camions de ciment traversent notre pays? Aujourd'hui qu'il a du répondant en face il cherche à influencer. C'est à lui de venir négocier. Et vous verrez dans peu de temps. Cessez de voir ''petit" si vous voulez qu'on vous respecte. Bonne soirée

  • Kokou
    il y a 13 jours

    Cool,si j'étais son conseiller à la sécurité, c'est exactement ce que je lui aurais conseillé par ces temps qui courent,où certains vont jusqu'à souhaiter son éviction du pourvoir !!!!!!!