POLITIQUE 1 Commentaire

Plainte contre le Bénin: voici la décision de la Cour africaine qui déboute Boni Yayi

Banouto
publié le 11 août 2019

Le 11 juin, l’ex-chef président Boni Yayi avait saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples d’une plainte contre le Bénin. Ce leader de l’opposition au régime de Talon reproche à l’Etat de son pays la violation de ses droits lors de la tension postélectorale qui a secoué le Bénin courant mai-juin 2019. 

Cette tension a été engendrée par l’absence de l’opposition au scrutin législatif du 28 avril 2019. Dans sa plainte, il dénonce la violation des droits suivants: le droit à la vie et à l’intégrité physique de la personne humaine, le droit à la liberté de manifestation et de réunion, le droit à la liberté d’expression, le droit d’être jugé dans un délai raisonnable. Comme annoncé par Banouto, la juridiction africaine, basée à Arusha, Tanzanie, a rendu sa décision le 08 août 2019.

Elle déboute l’ex-chef d’Etat et président d’honneur du parti d’opposition, Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Ci-dessous l’intégralité de l’ordonnance portant mesure provisoire de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

la cour africaine deboute yayi decision benin

 


  • Marce
    il y a 5 jours

    Cette décision de la Cour d'Arras, devrait servir aux juridictions internes qui disent le "droit". Mélanger les griefs contre un Etat de droit comme l'a fait l'avocat du président Boni YAYI est inexcusable.