POLITIQUE 0 Commentaire

Edit tôt: fermeture des frontières nigérianes, l’art de se faire hara-kiri au Bénin!

Olivier Ribouis
publié le Sep 18, 2019

Etranges Béninois ! Allons droit au but. Les Béninois sont parfois incompréhensibles. Comment des citoyens peuvent se réjouir d’un malheur qui frappe leur pays ? L’actualité depuis la fermeture  des frontières nigérianes en partage avec le Bénin et d’autres pays voisins du géant de l’Est révèle une attitude des Béninois qui est de nature écœurante. Il faudra néanmoins le dire, quitte à être traité de vendu ou de journaliste à la solde de X ou Y.

fermeture frontiere benin nigeria Les frontières Benin-Nigeria fermées depuis le 20 août 2019

 

De quoi s’agit-il ? Alors que le prix du carburant dite « Kpayo », - celui que consomment près de 90% des Béninois- grimpe et que les transports en commun augmentent les tarifs ainsi que des produits de première nécessité, il se trouve des Béninois qui appellent au maintien de la fermeture des frontières. Passant leurs diatribes pour avis de sachants, ces politicards qui ont forgé leurs opinions dans le moule du cynisme politique, font croire que la situation est préjudiciable à Patrice Talon et son régime.  Mais, à tout point de vue, cela relève de la cécité et de l’insensibilité dans une logique du « ôtes-toi que je m’y mette » qui a généralement caractérisé les débats dans la classe politique béninoise si débat il y a jamais eu après l’historique conférence nationale de février 90. 

Après avoir annoncé que la décision de fermeture de frontière est prise dans le cadre d’une opération conjointe des différentes unités de surveillance du pays, le Nigéria a fini par dire en réalité ce qu’il reproche au Bénin. Le géant de l’Est se plaint d’une contrebande de riz réexportés en quantité industrielle qui mettrait en péril ses efforts de production locale. En difficulté économique, le Nigéria est en droit de prendre des mesures pour sécuriser ses producteurs locaux.  Mais, il n’échappera à personne que la contrebande nuit également au Bénin autant qu’elle permet aux Béninois de se faire de l’argent. En raison des dispositions sous-régionales de libre circulation des personnes et des biens, les réexportations de produits de consommation engendrent des pertes pour les services de douane béninoise.  On ne saurait, à ce sujet dire que  c’est l’Etat qui organise la contrebande pour accepter de perdre des recettes.  Autre aspect de la question, bien que profitant à des contrebandiers béninois et leurs fournisseurs nigérians, la contrebande de produits pétroliers en provenance du Nigéria vers le Bénin, occasionne également des pertes pour des entreprises d’hydrocarbures ayant installé des stations sur le sol béninois, payant des taxes dans les caisses de l’Etat. 

C’est certain, les échanges commerciaux entre Etats voisins sont souvent jalonnés d’incidents de ce type et les Etats se croyant plus forts que les autres ont généralement l’attitude du Nigéria vis-à-vis du Bénin. Le cas des Etats-Unis avec ses voisins nord-américains qui s’est accentué depuis l’avènement de Donald Trump illustre mieux cette friction. En Europe, la Grande Bretagne en houleuses négociations avec les 27 autres pays de l’Union dans le fameux Brexit est également un exemple de ce que les relations commerciales entre Etats voisins ne sont pas toujours un long fleuve tranquille.

Puisque les hommes passent et les Etats demeurent, il est inconcevable que les citoyens d’un pays livrent leur propre terre à la vindicte étrangère pour quelque raison politique que ce soit. La politique politicienne doit être mise de côté et au lieu de produire des brûlots d’auto-flagellation, il serait plus sensé de faire des contributions pouvant permettre aux deux Etats de faire face au cancer de la contrebande sans se faire hara-kiri. Le Bénin n’appartient ni à Talon, ni à aucun de ses opposants. Le Bénin est la terre des Béninois et aucun pouvoir n’est éternel si ce n’est celui de Dieu.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci