POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : un député du Bloc républicain critique l’Union progressiste, l’autre parti pro-Talon

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 23 septembre 2019

Dans une interview à Fraternité, le député Abdel-Kader Gbadamassi, membre du Bloc républicain, a vertement critiqué l’Union progressiste dont les têtes de pont ont fait « presque tous les régimes ».

Abdel-Kader Gbadamassi, député du Bloc républicain

Abdel-Kader Gbadamassi est formel. Interrogé par le quotidien béninois Fraternité sur les motifs pour lesquels il a adhéré au Bloc républicain après son départ du Parti du renouveau démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji, le député de la 15ème circonscription électorale a indiqué qu’il ne se voyait pas dans l’Union progressiste, l’autre formation politique soutenant les actions du président Patrice Talon.

« Je ne me vois pas dans l’Union progressiste, car la plupart des têtes de pont ont fait avec le PRPB, puis Kérékou et Yayi. Je n’ai jamais voté pour eux. Je ne peux pas m’associer avec des personnes qui ont fait presque tous les régimes », a déclaré Abdel-Kader Gbadamassi.

Le parlementaire a justifié son choix de rejoindre le Bloc républicain par le fait que l’Union progressiste ne compte qu’une « minorité de jeunes ». Mais avant cette explication de son choix de ne pas appartenir à la formation politique dirigée par l’ex-ministre d’Etat Bruno Amoussou, l’ex-ministre Abraham Zinzindohoué et compagnie, Abdel-Kader Gbadamassi a laissé entendre que sa décision d’intégrer le Bloc républicain est sous-tendue par son idéologie.

« D’emblée, je vous dis que je ne suis pas socialiste. Nous vivons dans un monde de globalisation où le libéralisme prime », a confié le député Abdel-Kader Gbadamassi qui apprend que « les Républicains ont une vision, celle de la grandeur du Bénin ».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci