POLITIQUE 1 Commentaire

Une ex-ministre sénégalaise recadre Nicolas Sarkozy sur fertilité des Africaines

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 5 octobre 2019

L’ancien président français Nicolas Sarkozy insinuant un lien entre le réchauffement climatique et la démographie en Afrique a été recadré par l’ancien premier ministre du Sénégal, Aminata Touré.

sarkozy Nicolas Sarkozy, ex-président de la France

Nicolas Sarkozy recadré. L’ancien président français, lors de l’université d’été du patronat marocain tenu à Casablanca mi-septembre 2019, a été remis à sa place par l’ex-premier ministre du Sénégal, Aminata Touré.

Selon Jeune Afrique, dans sa parution 3064 du 29 septembre au 5 octobre 2019, l’ex-chef d’Etat français, au cours d’un panel, a insinué un lien entre le réchauffement du climat mondial et la fécondité plus ou moins élevée des femmes en Afrique. La réplique à cette insinuation de Nicolas Sarkozy ne s’est pas faite attendre. « Je ne pense qu’il y ait de relation scientifique établie entre la fertilité des femmes africaines et l’effet de serre mondial », a réagi l’ex-ministre de la Justice et ex-chef du gouvernement sénégalais provoquant les rires de la salle.

Descendu de son piédestal, l’ancien président de la France, très agacé par la réaction de la Sénégalaise, s’est contenté de reconnaître que l’ex-premier ministre du Sénégal avait du tempérament et d’ajouter que lui aussi en avait.  


  • hoho coovi
    il y a 5 jours

    Les français et le monde entier ont une opinion tres tres tres defavorable sur Sarkozy . Il peut donc parler beaucoup sans soucis .