POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin : Talon a pardonné à l’homme qui l’a outragé sur les réseaux sociaux

Ozias Hounguè
publié le 8 octobre 2019

Interpellé par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC) pour outrage au chef de l’Etat, Dohali Michel Glèlè, a bénéficié du pardon du président Patrice Talon.  

patrice-talon-president-du-benin Patrice Talon, président du Bénin

Le président Patrice Talon refuse de se constituer en partie civile pour poursuivre devant la justice un homme à l’origine d’une fausse image de lui sur les réseaux sociaux. Selon Alain Orounla, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Patrice Talon ne va pas poursuivre le sieur Glèlè Dohali Michel qui a publié une photo manipulée du président sur les réseaux sociaux. « Celui qui s’est rendu responsable de ces manipulations a été interpellé. Mais je sais que le président de la République, qui est la principale victime n’est pas dans la logique de le faire poursuivre », a laissé entendre le ministre Orounla, lors d’une conférence de presse, lundi 7 octobre 2019.

Selon le porte-parole du gouvernement, sachant que cette plainte pourrait amener les services judiciaires à s’occuper du dossier, le Chef de l’Etat a décidé de faire table rase.  « Le président de la République a pardonné. Il n’est pas dans la logique répressive », a insisté le ministre de la Communication. Les services judiciaires, apprend le ministre, sauront tenir compte de cette générosité du président Patrice Talon, pour se contenter d’un rappel à l’ordre à l’endroit de l’homme interpellé.

Le ministre de la Communication et de la poste, porte-parole du gouvernement a saisi l’occasion pour prévenir les citoyens béninois des conséquences de pareils actes non seulement pour eux-mêmes mais aussi et surtout pour la cohésion sociale et nationale.

Le sieur Dohali Michel Glèlè est accusé d’avoir publié une photo manipulée du Président Patrice Talon sur les réseaux sociaux. Publiée sur la toile, l’mage a été reprise par plusieurs internautes. Elle montrait le Chef de l’Etat diminué physiquement, fatigué et mourant. Une publication qui a suscité des rumeurs sur une éventuelle dégradation de l’Etat de santé de Patrice Talon.


  • Igor Sassou
    il y a 6 jours

    Note démocratie est très petite, nous voyons dans les pays developpés les images des présidents pire que celle de Talon mais rien.