POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin/Dialogue politique : Azatassou dénie à Talon le mérite de mesures "bienvenues"

Ozias Hounguè
publié le 14 octobre 2019

Le directeur de l’école du parti Force Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Eugène Azatassou, a livré lundi 14 octobre 2019 à Banouto son opinion sur les conclusions du dialogue politique initié par Patrice Talon.

Patrice Talon n’a aucun mérite en initiant le dialogue politique clôturé samedi 12 octobre 2019. C’est en tout cas ce que pense Eugène Azatassou. Contacté par Banouto, le cadre du parti FCBE de l’ex-président Boni Yayi juge que le président Patrice Talon a convoqué le dialogue politique par opportunisme.  « Il était coincé. Il a réuni le pseudo-dialogue politique pour se décoincer », a déclaré Eugène Azatassou qui fait savoir que certains responsables du parti FCBE ont été instrumentalisés pour donner une caution aux assises du palais des congrès de Cotonou.

Evoquant les conclusions du dialogue politique, notamment les mesures d'apaisement, le directeur de l’école du parti FCBE estime qu'elles « sont les bienvenues ». Mais pour Eugène Azatassou, ces mesures d'apaisement que sont, entre autres, la fin des arrestations et poursuites à caractère politique et la mise en liberté des détenus à caractère politique, ne doivent en aucun cas être considérées comme émanant du président de la République. « Ce sont les fruits du combat, de la lutte du peuple », estime l’ancien collaborateur du président Boni Yayi qui souligne que ce sont des « mesures qui se sont imposées » au président Patrice Talon. Selon Eugène Azatassou, c’est une première victoire pour le peuple qui doit poursuivre son combat pour que les « mesures soient plus larges et plus profondes ».

S’agissant des engagements du président Patrice Talon, Eugène Azatassou est formel. « Ce sont de choses qu’il voulait faire. Mais il ne voulait pas les prendre lui-même pour ne pas perdre la face ». Le directeur de l’école du parti FCBE espère simplement que le président de la République prenne les mesures d’apaisement.

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci