POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin/Supposé échange téléphonique entre Talon et Yayi: réaction de Atchadé

Falilatou Titi
publié le 20 octobre 2019

Selon le ministre béninois de la communication, Alain Orounla, le président Patrice Talon aurait eu un entretien téléphonique avec son prédécesseur, Boni Yayi.  Mais du côté de l’ex-président, personne ne confirme encore l’information.

boni-yayi-et-patrice-talon L'ex-président Boni Yayi et le Chef d'Etat Patrice Talon

Patrice Talon a-t-il appelé Boni Yayi ? A ce jour il est difficile de répondre totalement par l’affirmative. Mais si l'on s’en tient aux propos du Ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, le Chef d’Etat a eu un entretien téléphonique avec son prédécesseur. Invité samedi 19 octobre 2019 sur une émission spéciale de la télévision nationale sur l’issue du dialogue politique des 10, 11 et 12 octobre, le Ministre Alain Orounla a parlé des démarches du président Patrice Talon pour une sortie de la crise sociopolitique qui prévaut au Bénin.

L’information a été relayée par plusieurs source et a fait le tour des réseaux sociaux. « Je peux révéler que le Président de la République a téléphoné au Président Boni Yayi afin qu’il rentre. Il lui témoigne toujours de son amitié. Ce n’est pas parce qu’il y a des incompréhensions qu’on ne va pas cohabiter », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement, rapporté par Bénin Web TV. Selon le ministre de la communication et de la poste, par cet appel, le président Talon a demandé à l’ex-Chef d’Etat Boni Yayi de rentrer au bercail. Mais du côté du parti Force Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), il s’agirait d’une fausse information.

« Le Président Talon n’a pas appelé pour l’état de santé de Yayi, c’est pour qu’il revienne au pays. Comme pour dire que c’est lui qui a autorisé son retour », a publié l’ex-parlementaire Nourénou Atchadé sur sa page Facebook. Avec ironie, le porte-parole du parti FCBE, poursuit dans sa publication : « Merci Président ! Ajavon, Koutché, Djènontin et autres attendent leur coup de fil », a écrit le député ce dimanche 20 octobre 2019. Contacté, l’ancien député a toutefois indiqué que l’entourage de Boni Yayi a démenti l’information. « Son entourage a démenti. On s’en tient à ça », a dit à Banouto ? Nourénou Atchadé.

Il y a quelques semaines, l’on a annoncé une rencontre entre les deux présidents au Niger. Finalement la rencontre n’a pas eu lieu. Selon Jeune Afrique, Boni Yayi aurait posé plusieurs conditions au président Mahamadou Issoufou du Niger avant ladite rencontre.  Plus tard, on a appris que le prédécesseur de Patrice Talon serait en séjour prolongé au Nigéria.  

Boni Yayi, ancien Chef d’Etat béninois (2006-2016), président d’honneur du parti FCBE a quitté Cotonou en juin 2019, pour raison de santé, après près de deux mois en « résidence surveillée ». Selon le gouvernement le dispositif sécuritaire installé autour du domicile de l’ex-président, après les violences postélectorales des 1er et 2 mai, avait pour objectif de le protéger. Mais du côté de l’opposition, on parle d’une « résidence surveillée », infligée à Boni Yayi. Pour les opposants, la présence des forces de sécurité publique aux alentours du domicile de l’ex-dirigeant avait pour but de le torturer moralement et psychologiquement.


  • Ken
    il y a 27 jours

    Ils sont à l'image de leur Chef, trop bavardé pour ne rien dire. Pourquoi chercher à répondre à tout. Quelle honte. Vous même journalistes, vous n'avez plus rien à écrire ? Évitez d'être le relais des clochards de la République