POLITIQUE 0 Commentaire

Vote de lois : WANEP-Bénin réclame ''un dialogue extraparlementaire''

Ozias Hounguè
publié le 28 octobre 2019

Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix, WANEP-Bénin a appelé les députés béninois à voter des lois consensuelles qui prennent en compte les différentes sensibilités existant au Bénin. Cela, en organisant un dialogue extraparlementaire.

Le vote des lois par la 8ème législature en l’absence des députés de l’opposition préoccupe WANEP-Bénin. Dans une déclaration rendue publique vendredi 25 octobre, l’organisation de la société civile a formulé des recommandations à l’endroit de Louis Vlavonou et des députés de la 8ème législature. Sur le vote d’une éventuelle loi d’amnistie, de modification de la charte politique, du code électoral, du statut de l’opposition et du financement des partis politiques, WANEP-Bénin demande à l’Assemblée nationale de rendre disponible ces différentes propositions de lois afin de permettre un débat national sur leurs contenus.

Le réseau demande aux députés de l’Assemblée nationale « de trouver les moyens personnels et institutionnels pour recueillir, sur les propositions et projets, les observations des acteurs politiques absents du Parlement, des institutions et des acteurs sociaux ayant développé de l’expertise sur les différents thématiques concernés ».

Prenant le Président Louis Vlavonou aux mots lors de son discours d’ouverture de la seconde session ordinaire de 2019, WANEP-Bénin appelle les députés à œuvrer pour des lois mieux élaborées et consensuelles. « Autrement, l’histoire pourrait ajouter d’autres images regrettables à d’autres images regrettables à celles que présente déjà le Parlement », insiste WANEP-Bénin.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci