POLITIQUE 0 Commentaire

Révision de la constitution/Parrainage : recommandations de Moele-Bénin au Parlement

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 8 novembre 2019

A travers des actes rendus publics jeudi 7 novembre 2019 suite à son premier congrès extraordinaire, le parti MOELE-Bénin s’est prononcé sur la question du parrainage des candidats à la présidentielle et a fait des recommandations à l’endroit de l’Assemblée nationale et de la classe politique.

Céphise Béo Aguiar, SG du parti MOELE-Bénin et un membre du présidium du congrès extraordinaire lors d'un point de presse à Cotonou

C’est un secret de polichinelle. Les candidats à la présidentielle au Bénin devront désormais se faire parrainer, conformément à la nouvelle constitution promulguée jeudi 7 novembre 2019 par le président Patrice Talon.

Cette nouvelle condition dans la candidature à la présidentielle au Bénin ne laisse pas indifférent le parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (MOELE-Bénin). Lors de son congrès extraordinaire tenu les 2 et 3 novembre 2019 à Abomey, le parti dirigé par Jacques s’est penché sur la question et a fait des recommandations. Au total deux recommandations ont été faites par le premier parti du Bénin à budget participatif.

En premier lieu, le parti recommande à l’Assemblée nationale de « rester conforme aux conclusions du dialogue politique national tenu en octobre 2019 relatives à la question du parrainage des candidats à l’élection présidentielle, lors du toilettage du code électoral. Il s’agit en effet que les dispositions sur le parrainage par les élus précisent nettement que tout candidat à l’élection présidentielle peut se faire parrainer par des élus communaux, municipaux et ou parlementaires ; de sorte qu’il ne soit pas l’apanage d’élus parlementaires exclusivement ».

MOELE-Bénin recommande également au Parlement d’ « interdire la possibilité à tout élu d’un parti de parrainer un candidat à l’élection présidentielle  autre que celui choisi par le parti en son sein ou en dehors ».

Appel à la classe politique

A l’issue de son congrès extraordinaire, le parti MOELE-Bénin n’a pas manqué de s’adresser à la classe politique béninoise. Les congressistes ont également fait des recommandations aux acteurs politiques. Le parti a invité la classe politique à « continuer à œuvrer inlassablement à la préservation du climat de paix et de cohésion nationales nécessaires à la stabilité, au vivre ensemble et à la mise en œuvre des initiatives de développement ». Le parti recommande aussi aux acteurs politiques nationaux de vulgariser les différents documents constitutionnels et législatifs aux fins de contribuer à mieux informer et à former les citoyens pour la dissipation de rumeurs et de fausses informations distillées pour manipuler l’opinion.

A l’endroit des formations politiques non encore conformes à la charte des partis politiques, MOELE-Bénin les a encouragées à poursuivre leurs efforts de reconnaissance légale aux fins d’être à même de participer au débat politique national.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci