Bénin : une rencontre entre la CEDEAO et l’opposition à Patrice Talon annoncée

Reliou Koubakin (Coll)
publié le 22 novembre 2019

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest va rencontrer l’opposition béninoise après avoir échoué à le faire lors de la visite d’une délégation à Cotonou le 20 novembre dernier.

Une rencontre entre des membres de la CEDEAO et l’opposition béninoise n’est pas exclue. Selon le ministre des affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao, cité par RFI, cette rencontre va être élargie à la société civile du pays. « Nous tenons à écouter les responsables de l’opposition et de la société civile béninoise.

Soit nous retournerons à Cotonou, soit ils viendront à Niamey », a affirmé le ministre Kalla Ankourao, membre de la délégation qui était à Cotonou le mercredi 20 novembre. Le principe de cette rencontre est acquis même si le format n’est pas défini, a poursuivi l’émissaire du chef de l’Etat nigérien, président en exercice de la CEDEAO.

Mahamadou Issoufou devrait présenter un rapport sur la crise politique au Bénin, le 20 décembre prochain, rapporte RFI. La date de la rencontre entre la CEDEAO, l’opposition et la société civile n’est pas encore connue. Le mercredi 20 novembre, une délégation de la CEDEAO a échangé avec le chef de l’Etat béninois Patrice Talon.

L’institution voulait écouter « les parties béninoises », y compris l’opposition béninoise. Mais la rencontre n’a finalement pas eu lieu « Après notre entrevue avec le président Talon, il était un peu tard et nous avons dû rentrer », a expliqué le ministre des Affaires étrangères du Niger.


  • Jean luc
    il y a 19 jours

    Il était un peu tard Et vous êtes rentré Parceque au Bénin il y a de lieu où vous loger Nous ne sommes pas une république bananière où il est bon de venir faire n importe quoi avec des anciens présidents qui ne veulent pas respecter l état de droit

  • Damien chabi
    il y a 19 jours

    Ne vous laisser pas téléguidé par le goût de l'argent.

  • Ogoubi
    il y a 18 jours

    Il faut arrêter de perdre du temps et des énergies à cause d'un ancien président irresponsable. On en a marre!!!