Bénin/Expulsion Oliver Nette : le gouvernement Talon échappe à des questions d’un député

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 1 décembre 2019

Invité dimanche 1er décembre sur l’émission ''Ma part de vérité'' de Golfe télévision, le député Augustin Ahouanvoébla a indiqué qu’il s’apprêtait à interpeller le gouvernement béninois sur les agissements de l’ambassadeur de l’Union européenne au Bénin avant l’expulsion du diplomate allemand.

Augustin Ahouanvoébla, député béninois

Si Oliver Nette, l’ambassadeur de l’Union européenne au Bénin, n’avait pas été expulsé, le gouvernement devrait s’expliquer devant le parlement béninois. Augustin Ahouanvoébla, député béninois, a annoncé dimanche 1er décembre sur le plateau de l’émission ''Ma part de vérité'' de Golfe télévision qu’il préparait des questions orales à adresser au gouvernement du président Patrice Talon. « Heureusement que le chef de l’Etat l’a fait parce que nous nous apprêtions des questions orales au gouvernement », a déclaré Augustin Ahouanvoébla.

Selon le site béninois La Météo, le député membre de l’Union progressiste, parti pro-Talon, a expliqué qu’il préparait les questions orales en raison des agissements du diplomate allemand au Bénin. « Il amenait des gens à se soulever contre un Etat », a fait savoir Augustin Ahouanvoébla qui dit avoir été scandalisé par le comportement de Oliver Nette. Le parlementaire béninois accuse l’ambassadeur européen de mener des activités avec des « agitateurs ». « Ce n’est pas normal », juge Augustin Ahouanvoébla.

Oliver Nette a été contraint de quitter le Bénin après le retrait par les autorités béninoises de son agrément. Les autorités du Bénin accuse le diplomate européen d’ « ingérence » et d’activités « considérées comme subversives » pour le pays.   

 


  • Zitti Gildas
    il y a 10 jours

    BJ. Au début, veuillez bien corriger la faute " qu'il s'apprêter" svp. Un journal doit éviter cela surtout en début de lecture

  • Nassirou
    il y a 10 jours

    Si Ahouanvoegbla est de bonne foi, qu'il ne se désole pas d'avoir rater cette belle occasion d'exercer ses prérogatives de contrôle de l'action gouvernementale. Il a la possibilité, s'il est sérieux, de poser des questions à son gouvernement de tutelle sur bien d'autres sujets qui préoccupent encorenplus les beninois que l'expulsion, au demeurant gauche et maladroite, du diplomate. Par exemple, moi j'aimerais bien que ceux que je n'ai pas élus, mais qui ont l'outrecuidance de prétendre me représenter, interpellent leur employeur sur les sujets ci-après: - le nombre et l'identité des beninois qui ont été sacrifiés pour lui permettre de se faire nommer à l'assemblée. - l'identité de ceux qui ont ordonné à l'armée de tirer sur la foule. - l'affaire Securiport qui a conduit à la condamnation de l'Etat beninois à payer plus de 50 milliards de FCFA à la société du même nom. - l'affaire Ajavon pour laquelle le même État, pour s'être comporte en voyou, vient d'être condamné à payer près de 40 milliards. - la disparition d'un cadre de la DGI depuis des mois, sans aucune explication du gouvernement. - les tenants et les aboutissants des 3 tonnes de cocaïne chargées à destination du Bénin et interceptées en Uruguay. - les actions entreprises par le gouvernement pour faire la lumière sur les activités de placement et de crédit de Vicentia Tchranvoukini, ayant conduit à la spoliation de nombre de nos compatriotes. - l'opacité qui entoure de nombreux contrats conclus par l'Etat avec des entreprises privées, sans mise en concurrence. - etc. La liste est loin d'etre exhaustive, mais c'est deja pas mal de grain à moudre pour ces dames et sieurs qui semblent s'ennuyer de ne rien avoir d'autre à faire que voter oui, à l'unanimité et les "yeux fermés" (selon le voeu du "Patron" comme ils l'appellent), pour tous les torchons fabriqués par leurs mandants. J'accepterai un peu mieux leur admission à l'hémicycle par voie de tricherie s'ils peuvent déjà s'attaquer sérieusement aux questions que j'ai listées

  • Dave
    il y a 9 jours

    Haha Monsieur Nassirou, je ne me lasse pas de relire votre post. Bien vu !

  • Tobias
    il y a 8 jours

    Un gouvernement et une assemblé de faussaire. Les problèmes serieux sont là ils ne s'en occupent pas et lui un delinquant parle de l'ambassadeur expulsé. Vous allez payer tous les dommages que vous aviez créé à ce pays