POLITIQUE 0 Commentaire

Invitation au Sommet de Pau : le président burkinabé critique la manière utilisée par Macron

Ozias Hounguè
publié le Dec 13, 2019

Le ton et la forme utilisés par le président français Emmanuel Macron pour inviter les dirigeants du G5 Sahel au Sommet de Pau n’est pas du goût du dirigeant burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré.

kabore-macron Emmanuel Macron et Roch Marc Kaboré

Le président Burkinabé vexé par les propos de Macron. Roch Marc Kaboré dit ne pas apprécier la manière dont le président français a annoncé l’invitation des 5 dirigeants des pays membres du G5 Sahel au Sommet de Pau en France. Invité pour parler de l’avenir et les clauses de la présence militaire française au Sahel, le président burkinabé, a dit ne pas particulièrement apprécier le ton et la forme utilisés par le président Macron. « J’estime que le ton et les termes qui ont été utilisés avant l’invitation posent des problèmes. Parce que cela est le contenu des débats qu’on doit avoir ensemble », a déclaré le président Burkinabé rapporté par BBC Afrique.

Pour le président Burkinabé qui tenait ses propos dans une émission télévisée à l'occasion du 59eme anniversaire de l'indépendance de son pays, la lutte contre le terrorisme doit être un combat international. Mais il ne semble pas épouser la manière dont son homologue français a parlé de cette rencontre lors du sommet de l'Organisation du Traité de l'Atlanttique Nord (OTAN). « On doit tenir compte du respect mutuel », a lâché le Chef d'Etat burkinabé.

A la Suite de l’attaque d’Inates qui a coûté la vie à 71 militaires nigériens, le président français Emmanuel Macron avait reporté pour début janvier 2020 le sommet de Pau initialement prévu pour le 16 décembre 2019. Ce sommet devrait permettre de définir l’avenir de la présence militaire française au Sahel.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci