POLITIQUE 0 Commentaire

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé annonce sa riposte après sa condamnation

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jan 7, 2020

Dans une déclaration samedi 4 janvier, l’ex-chef des jeunes patriotiques a dénoncé un harcèlement judiciaire suite à sa condamnation à Abidjan et annonce des actions.

Charles Blé Goudé a réagi sa condamnation à Abidjan à 20 ans de prison. L’ex-chef des jeunes patriotes ivoiriens a été condamné par la justice ivoirienne pour des faits de tortures, viol, homicides volontaires au cours pendant les violences postélectorales de 2010-2011 en Côte d’Ivoire.

Dans une déclaration samedi 4 janvier, l’ancien ministre de la Jeunesse du président Laurent Gbagbo s’est dit surpris par sa condamnation prononcée au terme d’un procès « expéditif » qui a duré moins d’une journée. Cela d’autant qu’il a été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI).

Charles Blé Goudé dénonce un « harcèlement judiciaire » et une « instrumentalisation de la justice » dans le seul but de l’écarter en tant qu’adversaire politique du débat dans son pays.

Recours au droit

Charles Blé Goudé n’entend pas rester inactif sur cette condamnation. L’ex-collaborateur du président Laurent Gbagbo a indiqué qu’il va se battre. Mais, avec pour seul recours le droit. « Après concertation avec mes avocats, j’ai décidé de saisir les institutions suivantes : la Cour africaine des droits de l’homme, la Cour européenne des droits de l’Homme, la Cour pénale internationale afin que force revienne au droit », a déclaré Charles Blé Goudé.

Cette initiative, Charles Blé Goudé informe la prendre non pas pour « braver » une personne mais pour « qu’il ne soit plus permis que le régime d’Abidjan piétine » les droits et les libertés des Ivoiriens comme bon lui semble.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci