POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin/Présidentielle 2021: «Si Talon est candidat, il choisira lui-même ses adversaires», Mathias Hounkpè

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jan 12, 2020

Le politologue béninois, Mathias Hounkpè, a, dans une interview au journal La Croix du Bénin, dit craindre, en l’état actuel des choses, de voir le président de la République choisir ses adversaires à la présidentielle 2021 au cas où il souhaiterait rempiler.

Patrice Talon face à des partisans. C’est ainsi que Mathias Hounkpè entrevoit la présidentielle 2021 au Bénin, au cas où l’actuel chef de l’Etat béninois décide de briguer un second mandat et si les textes électoraux restent dans leur état actuel. « Au cas où le président de la République souhaiterait rempiler, il choisira littéralement lui-même les candidats qui l’affronteront à l’élection présidentielle de 2021 », a déclaré le politologue béninois dans une interview à l’hebdomadaire La Croix du Bénin.

L’analyse de Mathias Hounkpè est basée sur les dernières réformes constitutionnelles et électorales opérées par l’Assemblée nationale, notamment le parrainage par les députés et les maires. Selon la loi électorale en vigueur, pour être candidat à la présidentielle 2021, tout présidentiable doit réunir au moins 16 signatures de députés et/ou de maires.

« Ce dispositif pour la présidentielle permet, en l’état actuel des choses- contrôle du Parlement et possibilité de représailles contre les maires qui sortiraient des rangs, par exemple à travers la révocation- de n’avoir que des candidats qui trouveront grâce aux yeux de la coalition politique au pouvoir », analyse Mathias Hounkpè.

Le politologue craint que, comme lors des dernières élections législatives, ne prennent part aux prochaines élections que des candidats adoubés par le pouvoir.

 

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci