Bénin-Récépissé d’existence: avis favorable au dossier du parti de Candide Azannaï

Banouto
publié le Feb 4, 2020

Selon des informations de Banouto, un dossier introduit au ministère de l’intérieur par le parti Restaurer l’espoir en vue de l’obtention du récépissé d’existence a eu un avis favorable.

candide azannai Candide Azannai

 

Vers l’établissement de l’existence juridique eu parti Restaurer l’espoir de Candide Azannaï. Selon des sources concordantes, un dossier introduit au ministère de l’intérieur par Restaurer l’espoir suite à son dernier Conseil national a eu l’avis favorable du comité d’étude de dossier. Pour défaut d’existence juridique au regard de la nouvelle loi portant charte des partis politiques-adopté en 2018 et modifié en 2020- Restaurer l’Espoir n’avait pas pu participer aux élections législatives d’avril 2019.

L’absence de ce parti du premier ministre de la défense de Patrice Talon ainsi que des autres formations politiques de l’opposition avait fait éclater des scènes de violence dans le pays. «Les derniers développement de l’actualité politique illustrent incontestablement un contexte de déni de démocratie, de déni de l’Etat de droit, de restriction des libertés et des droits politiques sur fond d’exclusion politique », rappelait Restaurer l’Espoir dans une recommandation de son dernier Conseil national, tenu le 12 janvier.

«La question de l’existence légale du Parti Restaurer l’Espoir  n’est ni technique, ni administrative. Elle est politique», a ajouté le Conseil national. L’instance avait alors recommandé au «bureau exécutif de ne pas déroger à la tradition de notification  des changements et des modifications adoptés à l’issu de ses travaux, à l’autorité compétente ».

Selon des sources proches du gouvernement, Restaurer l’espoir a effectivement déposé un dossier au ministère de l’intérieur qui lui aurait en retour notifié qu’aux termes de la loi portant charte des partis politiques, Restaurer l’Espoir a perdu son statut de parti depuis fin mars et devrait procéder à un congrès de fondation ou de refondation.

Nos sources ajoutent qu’après avoir modérément boudé les recommandations du ministère de l’intérieur, les responsable de Restaurer l’espoir ont fini par s’y conformer en déposant un nouveau dossier le mercredi 29. Ce dossier, apprend-on, comporte une déclaration de création du parti à l’issue d’une assemblée constitutive et un procès-verbal de création.

Des informations persistantes font état de ce le ministère de l’intérieur a délivré au parti le récépissé provisoire. Selon la loi, le récépissé définitif st délivré après publication du provisoire au journal officiel. Contacté par Banouto dans la soirée du 04 février, des responsables de Restaurer l’espoir affirmaient n’avoir pas encore reçu le récépissé provisoire. Mais ils n’ont pas catégoriquement démenti la possibilité d’un processus en cours pour la formalisation de Restaurer l’Espoir.


  • Kobereminisce
    il y a 2 mois

    Les americains ont donc effectivement remis de l'ordre. Agbonon c'est mieux comme ca va a la competition et montre ce que tu as dans le ventre....

  • Roland D
    il y a 2 mois

    Les américains ont quoi avoir avec ca.

  • Irene Dazan
    il y a 2 mois

    Béninois, vraiment. Les américains ont fait quoi dans cette histoire. On vous dit de vous mettre au pas, etvous gosillez.

  • Alabi
    il y a 2 mois

    C'est triste et ridicule pour le puéril qui pensent que ce sont les Américains qui ont joué un quelconque rôle dans l'évolution du dossier. C'est donc dans notre pays qu'on trouve en 2020 des gens aussi bornés et incultes?