POLITIQUE 1 Commentaire

Guy Mitokpè: l’ex-député béninois s’affiche en amoureux sur Facebook

Banouto
publié le Feb 5, 2020

Le Secrétaire général du parti Restaurer l’espoir et ex-député béninois Guy Mitokpè a fait un post peu ordinaire sur sa page Facebook ce mercredi 05 février 2020.

guy mitokpe La photo publiée sur la page Facebook de Guy Mitokpe

 

Une image de Guy Mitokpè en compagnie galante sur Facebook. C’est une pratique à laquelle l’ex-député et opposant n’a pas habitué ses abonnés Facebook. Surtout depuis les élections législatives controversées d’avril 2019, marquées par l’absence de l’opposition.

La page Facebook de l’ancien suppléant de Candide Azannaï lui sert généralement d’espace d’expression politique, de partage de méditation, d’interpellation du gouvernement, de mobilisation des citoyens pour la Résistance au pouvoir Talon. Mais ce mercredi 05 février, l’ancien parlementaire a visiblement décidé de changer de registre en faisant dans du romantique.

Guy Mitokpè a publié une photo dans laquelle on le voit faire des yeux doux à une gracieuse créature. Sa compagne sur l’image lui offre un sourire en retour. Le  décor de l’image est assez chic. Les deux personnes affichent leur sincère complicité sur l’image. Mais qui est cette dame qui donne autant de bonne humeur à l’intrépide jeune opposant ?

Le texte qui accompagne la photo renseigne suffisamment que la femme sur la photo est sans doute l’épouse du jeune opposant. « On ne fredonne que les chants que l'on écoute...Ma bouche ne chante que le refrain de ton prénom. Excellente journée », a écrit Guy Mitokpè.

Ce changement de registre a-t-il un lien avec la polémique autour de la  probable obtention du récépissé provisoire par le parti Restaurer l’espoir dont il est le Secrétaire général ? En tout cas, l’amour est la plus grande source de motivation dans la vie, dit-on. Le post a d’ailleurs recueilli plus de 300 mentions «j’aime » et « j’adore ». Constatez vous-mêmes en cliquant ici.


  • DEMAKOS
    il y a 2 mois

    C'est dommage pour eux du RE. En être réduit à se réjouir de la réception d'un récépissé. Alors que la période actuelle était destinée à être leur période de grâces. Ils ont sué, pris des risques afin que le régime de la rupture soit en place aujourd'hui. Mais au lieu d'exercer le pouvoir avec tous ses avantages, ils ont préféré tous laisser aux "ouvriers de la 25e heure" qui en profitent à qui mieux mieux. Dommage ! On ne peut rien pour eux. C'est peut être leur destin scellé par l'ange dit de la misère (Yassè en fon).