POLITIQUE 0 Commentaire

Korogoné clarifie les rapports de son parti avec Komi Koutché et Reckya Madougou

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Feb 9, 2020

Reckya Madougou et Komi Koutché sont-ils derrière le Mouvement populaire de libération ? Réponses du président Sabi Sira Korogoné.

korogone Sabi Sira Korogoné

Sabi Sira Korogoné, président du Mouvement populaire de libération (MPL) réagit à l’information selon laquelle Komi Koutché et Reckya Madougou seraient les instigateurs du parti qu’il dirige. « Il y a des gens qui spéculent. Tout le monde suppute. Le plus important, c’est que nous savons dans quelle direction nous allons », a-t-il déclaré à Banouto ce dimanche 9 février 2020.

Le jeune leader a ajouté que le parti qu’il dirige se réclame de gauche, opposé au président Patrice Talon, mais il n’est pas porté par ces deux personnalités de l’opposition. « Depuis que notre parti est en gestation jusqu’à présent, je n’ai plus l’occasion d’échanger avec l’un d’entre eux », a-t-il poursuivi.

Le MPL a obtenu son récépissé provisoire d’existence vendredi 07 février 2020. Son président a confié à Banouto que le parti prend déjà les dispositions pour le publier au journal officiel en vue de l’obtention du récépissé définitif. En ligne de mire, les élections communales et municipales du 17 mai 2020.

«Ils n’ont rien compris. Ce qui les étonne, c’est qu’ils n’ont pas l’habitude de voir dans notre pays, des jeunes s’organiser et réussir à faire ce que nous faisons. Nous avons atteint la maturité qu’il faut pour décider de prendre notre destin en main», a insisté Sabi Korogoné.

Il souligne néanmoins que ses relations avec les autres leaders de l’opposition sont « fraternelles ». Il fait savoir que le MPL reste à toute discussion avec les autres forces de l’opposition, dans une perspective d’affirmation de l’opposition au régime Talon.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci