POLITIQUE 1 Commentaire

PLM Alédjo en cité balnéaire : Mathias Hounkpè pas d’accord avec Patrice Talon

Ozias Hounguè
publié le Feb 20, 2020

Le politologue béninois, Mathias Hounkpè a affirmé ne pas comprendre l’idée émise par le président Patrice Talon de transformer l’hôtel PLM Alédjo en une cité balnéaire.

mathias-hounkpe Mathias Hounkpè pas d'accord avec l'idée de transformer le PLM Aledjo en cité balnéaire

L’hôtel PLM Alédjo sera transformé en cité balnéaire. Tel est le sort annoncé pour ce lieu berceau de la démocratie béninoise par le chef de l’Etat Patrice Talon. Mais cette nouvelle proposition n’est pas du goût de tous les Béninois dont le politologue Mathias Hounkpè. A travers une publication sur sa page Facebook ce jeudi 20 février 2020, Mathias Hounkpè a déclaré son incompréhension. « Monsieur le Président, j’ai suivi hier votre interview sur les ondes de l’ORTB et je voudrais, ici, parler de votre position sur ce qu’on devrait faire du PLM Alédjo. Je vous ai écouté sur cela, attentivement, et je dois vous avouer que je ne comprends pas du tout », a-t-il écrit.

Lors d’un débat télévisé mercredi 19 février 2020 à l’occasion du trentième anniversaire de la conférence nationale, le président Patrice Talon a levé tout équivoque sur l’avenir de l’hôtel PLM Alédjo. « Ma volonté, mon souhait, c’est que le PLM Alédjo, et le lac marin qui le jouxte, constituent un complexe balnéaire de développement touristique », avait-il précisé.

Pour Mathias Hounkpè, la transformation de ce lieu en un musée d’histoire ne saurait empêcher la réalisation d’une cité balnéaire. « Je n’ai pas compris pourquoi la restauration du site du PLM Alédjo et sa transformation en une sorte de musée d’une étape de l’histoire politique de notre cher pays pourrait être en contradiction avec votre projet de création d’une cité balnéaire touristique dans la zone », a indiqué le politologue.

Mathias Hounkpè donne l’exemple de certains pays africains comme le Sénégal et le Ghana qui ont conservé leur histoire politique. « Je me demande encore pourquoi les Sud-Africains conservent intacte Robben Island, l’île célèbre où Nelson Mandela a été emprisonné pendant 18 de ses 27 années de détention. Je me demande encore pourquoi, et pourquoi. Monsieur le Président, je suis sûr que mon esprit complètement à l’opposé de celui de l’homme d’affaires me joue des tours », a-t-il ajouté.

 

 


  • Sourou
    il y a 3 mois

    Mr le politologue Mathias vous intellectuels trouvez toujours à dire sur tout ce que les gouvernants font.attendrz d'être président pour en faire votre site historique de conférence qui a permis à une minorité de se goinfrer.qua'd vous sera élu vous mettrez tout ce que vous voulez là.pomitologue ne veut pas dire voir mieux.ciao