POLITIQUE 0 Commentaire

Présidentielle au Togo : policiers et gendarmes encerclent le domicile du candidat Agbeyome

Judicaël Kpèhoun(Stag.)
publié le Feb 22, 2020

Au Togo, les forces de l’ordre et de sécurité ont encerclé le domicile du candidat à la présidentielle Agbeyome Kodjo. Les hommes en uniforme ont fait leur irruption dans l’après-midi de samedi 22 février 2020, jour de vote dans le pays.

police-gendarme-togo-presidentielle

Un détachement de policiers et de gendarmes autour du domicile d’un opposant à Faure Gnassingbé à la présidentielle togolaise. A l’heure où les dépouillements du scrutin présidentiel tenu ce samedi 22 février 2020 devraient commencer, apprend-on des sources togolaises, le domicile du candidat Agbeyome Kodjo a été encerclé par un lourd dispositif d’éléments de la gendarmerie et de la police.

Selon le site togolais, Togobreakingnews le dispositif s’est installé aux environs de 16h GMT. Le site d’information indique que le dispositif est composé  des éléments de la force sécurité élection présidentielle (FOSEP), du Groupement d’intervention de la police nationale (GIPN) et de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie (USIG).

« Le Colonel Massina dit que c’est la FOSEP et qu’il s’agit d’assurer notre sécurité. Je dis que ce n’est pas vrai. Pendant la campagne, nous avons dit que nos vies étaient menacées mais ils n’ont pas assuré notre sécurité », a alerté Agbeyome Kodjo à Togobreakingnews. Pour l’ancien premier ministre, le moment est mal choisi pour assurer sa sécurité.

 « Ce n’est pas lorsque les résultats commencent à tomber et que les choses basculent qu’ils vont venir nous encercler », dénonce l’opposant.   


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci