POLITIQUE 0 Commentaire

Présidentielle 2020 au Togo : retrait des policiers installés chez l’opposant Agbéyomé Kodjo

Falilatou Titi
publié le Feb 23, 2020

Le gouvernement togolais a levé le blocus autour du domicile de l’opposant Agbéyomè Kodjo. Sa maison était encerclée par des forces de sécurité publique après le scrutin présidentiel du samedi 22 février 2020.

agbeyome-kodjo L'opposant togolais Agbéyomé Kodjo

Les partisans et sympathisants de Agbéyomè Kodjo ont de nouveau accès à son domicile. Le blocus autour du domicile de l’opposant togolais a été levé. Selon Savoir News, le détachement des forces de l’ordre et de sécurité qui avait encerclé le domicile du candidat à la présidentielle s’est retiré dans la soirée du samedi 22 février 2020.

Selon le ministère de la sécurité et de la protection civile, ce blocus autour du domicile du candidat du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) et celui de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, apprend-on, visait à assurer la sécurité des deux personnalités.  « Leurs maisons ont été encerclées pour leur propre sécurité, parce que nous avons appris que des individus non identifiés, s’apprêtaient à les agresser à leur domicile », a expliqué le Général Damehame Yark, ministre togolais en charge de la sécurité, rapporté par l’agence togolaise de presse.

Le gouvernement dit avoir anticipé pour empêcher que l’agression des deux personnalités soit une réalité. « Nous ne pouvons pas laisser les gens les agresser. Nous avons pris la mesure d’assurer leur sécurité », a ajouté le ministre.

 

Plus de 3,6 millions de Togolais étaient attendus aux urnes pour élire celui qui va diriger leur pays de 2020 à 2025. Les électeurs devaient choisir entre Faure Gnassingbé, président sortant et six opposants dont Agbéyomé Kodjo et l’ex-chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci