POLITIQUE 0 Commentaire

Komi Koutché condamné à 20 ans de prison et 500 millions d’amende à la CRIET

Léonce Gamai
publié le Apr 4, 2020

Le verdict du procès FNM est tombé au matin de ce samedi 04 mars à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), basée à Porto-Novo, capitale du Bénin.

komi koutche Komi Koutché

Komi Koutché, le principal prévenu est condamné à 20 ans de prison et 500 millions d’amende. Ses co-prévenus et lui sont accusés d’avoir mal géré des ressources, avoisinant 85 milliards de FCFA, du Fonds national de microfinance (FNM). Komi Koutché était poursuivi pour détournement de fonds et abus de confiance, entre autres.

Après avoir dirigé le FNM entre 2008 et 2013, Komi Koutché est entré au gouvernement où il fut successivement ministre de la communication et ministre des finances. C’était sous l’ancien président, Boni Yayi. Il a été condamné pour des faits qui remontent à son passage à la tête du FNM.

Au procès qui a commencé vendredi 03 mars, le ministère public a requis contre lui 20 ans de réclusion criminelle et une amende de 100 millions. Ces réquisitions du ministère public ont été confirmées par le juge dans son verdict concernant. Il est donc condamné à 20 ans de réclusion criminelle et 100 000 000 FCFA d'amende.

En exil, Komi Koutché, qui dénonce des « poursuites politiques », n’était pas présent à son procès. Avec la réforme de la CRIET, il peut faire appel de la condamnation devant sa chambre d’appel.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci