POLITIQUE 0 Commentaire

Assemblée nationale du Bénin : un nouveau siège livré fin décembre 2022

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Apr 9, 2020

Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato a donné mercredi 8 avril 2020, une échéance quant à la livraison du nouveau siège de l’Assemblée nationale du Bénin. C’était lors de son passage dans l’émission télévisée «Le temps des moissons », consacrée au bilan des 4 ans de gouvernance du président Patrice Talon.  

josee didier tonato José Didier Tonato, ministre du cadre de vie

« Fin décembre 2022, nous donnerons les clés du nouvel hémicycle à l’Assemblée nationale », a assuré José Tonato. Le ministre béninois du cadre de vie et du développement durable a tenu ses propos au cours d’une émission bilan sur la télévision nationale (Ortb), mercredi 8 avril 2020.

Selon le ministre, le projet de la construction de cette nouvelle infrastructure qui sera érigée sur 7 hectares en plein cœur de Porto-Novo, entre l’actuel siège de l’Assemblée nationale et le lycée Béhanzin se déroule normalement.

« Nous avons recruté un maître d’œuvre qui est un architecte international. (…) cet architecte qui est un Burkinabè basé à Berlin a livré son APS, son avant-projet sommaire que nous sommes en train, sur instructions du chef de l’État, de présenter à l’Assemblée nationale », a informé José Tonato.

II ajoute que « l’objectif qui nous a été fixé, pour être précis, par le chef de l’État, c’est de lancer l’appel d’offres au plus tard en septembre pour que les travaux démarrent à la fin de l’année pour 24 mois ».

Pour ce qui concerne l’ancien siège de l’Assemblée nationale en construction et dont les travaux ont été abandonnés sur fond de présumé scandale de corruption, le ministre du cadre de vie et du développement durable a fait savoir que l’audit a été fait à l’arrivée du président Patrice Talon au pouvoir et le dossier est aux mains de la justice.

Le chantier abandonné du siège en construction du Parlement est considéré par certaines voix comme le musée national de la corruption au Bénin

« Ce projet, l’audit a été fait. La conclusion est qu’il ne faut pas construire sur ce site. Donc, le Gouvernement s’est retiré de ce site pour l’instant. Les suites judiciaires continuent », a renseigné José Tonato.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci