Boni Yayi: une histoire de 18 millions parmi les raisons de sa démission de FCBE

Léonce Gamai
publié le Apr 9, 2020

Une affaire de financement refusé pour le paiement de la caution des FCBE aux communales 2020 ferait aussi partie des raisons de la démission de Boni Yayi, désormais ex-président d’honneur du parti.

Boni Yayi

Du nouveau sur le départ de Boni Yayi de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dont il était le président d’honneur. Dans le message de démission publiée sur sa page Facebook dimanche 5 avril 2020, l’ex-chef d’Etat justifiait son départ par plusieurs raisons.

Il indiquait que son désormais ex-parti, censé être de l’opposition, a été détourné de sa vision et serait devenu un autre pôle politique du président Patrice Talon.

Boni Yayi accuse aussi certains responsables FCBE de manigancer avec le pouvoir en place pour faire disparaitre le parti. Ses griefs renvoient à la crise qui secoue la FCBE depuis septembre 2019.

Quelques jours après son départ, certains responsables du bureau exécutif sont montés au créneau pour lui manifester leur soutien et annoncé aussi leur démission. Dans une déclaration en date du 08 avril 2020, Nourénou Atchadé, désormais ancien secrétaire national à la communication et ses soutiens sont revenus sur les motifs de la démission de Boni Yayi.

 En plus des raisons évoquées par ce dernier, ils ajoutent une histoire de paiement de la caution des 3630 candidats du parti aux prochaines élections.

« Dans le cadre des élections communales et municipales de mai 2020, le Président d’Honneur Dr Boni YAYI a envoyé la somme de dix-huit millions cent-cinquante-mille (18 150 000) francs CFA au trésorier général du parti pour servir de caution à tous les candidats de la liste FCBE », révèlent dans leur déclaration les « membres du bureau exécutif restés fidèles à Boni Yayi.» 

Le groupe dirigé par Nourénou Atchadé ajoute que «contre toute attente, les nouveaux patrons du parti ont estimé que les dispositions sont déjà prises pour le paiement de la caution et ont donc rejeté purement et simplement l’offre du Président d’Honneur »

Ils apprennent aussi que « pour montrer aux militants qu’ils ont pris entièrement le contrôle et que le Président Boni YAYI n’a plus d’autorité au sein du parti, ils ont systématiquement sorti de la liste des candidats, tous les militants qu’ils estiment proches du Président d’Honneur. »

Pour eux, face à cette situation et des précédents qu’ils qualifient «d’humiliation » Boni Yayi « n’avait d’autre choix que de se retirer »

Les justifications de Paul Hounkpè

Interrogé par Banouto ce 9 avril sur l’histoire des 18 millions, Paul Hounkpè confirme les faits. Le Secrétaire exécutif national dont la légitimité est contestée par une partie du bureau, estime avoir pris cette décision pour des raisons conséquentes.

Pour l’ancien ministre de la culture, il est impossible d’apprêter tous les dossiers de candidatures du parti FCBE et ne pas être en mesure de payer la caution électorale à une journée près du délai de clôture du dépôt des dossiers à la Commission électorale (CENA).

 « Si on va aux élections, on se prépare sur une longue durée. Ce n’est pas à la veille, on vient dire je veux payer pour toi », défend-il. « Si on n’avait pas pris des dispositions pour garantir le payement et qu’au dernier moment il (Boni Yayi, ndlr) ne venait pas avec l’argent ? On va faire comment ? », se demande Paul Hounkpè.

« Pourquoi, ils n’ont pas dit qu’il (Boni Yayi, ndlr) avait refusé de payer la caution lors des élections législatives de 2019 ? », a-t-il lancé. Le Secrétaire Exécutif national menace de faire des révélations dans les prochains jours.

 


  • KOROGONE Bio
    il y a 3 mois

    Dites moi,si les Fcbe étaient aux législatives dernières

  • Isidore
    il y a 3 mois

    Il n'a rien comme révélation ,il viendra confirmer leur appartenance à la grande famille dispersée qui forme un parti unique qui ne dit pas son nom.Mais une chose est certaine ,à cette formation,on va les trouver quelques mairies,histoire de leur enlever la honte

  • Adamou
    il y a 3 mois

    Ce Paul HOUNKPE là croit faire connaître quoi, il veut venir dévoiler leurs ruse oui.

  • GOMINA BH
    il y a 3 mois

    Le caleçon qu'on porte est toujours propre jusqu'au jour ou quelqu'un d'autre décide de l'emprunter pour le mettre. Le dos de la tortue n'est pas solide aujourd'hui,on a oublié sa résistance lorsqu'on en avait besoin. Quand je gagnerai les prochaines élections présidentielles dans les normes,on fera un nettoyage complet des politiciens infidèles.