POLITIQUE 0 Commentaire

Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, en prison

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Apr 9, 2020

Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président congolais Félix Tshisekedi a été mis sous mandat de dépôt mercredi 8 avril 2020 et transféré à la prison. Il fait objet d’une enquête de malversation de fonds alloués au programme d’urgence du président congolais.

Vital Kamerhe n’est plus libre de ses mouvements. Convoqué par le parquet, mercredi 8 avril 2020, le directeur du cabinet du président Félix Tshisekedi a été mis sous mandat de dépôt après son audition. Il a été entendu sur la gestion des fonds alloués au programme d’urgence du président congolais dont il était le contrôleur des finances jusqu'en septembre 2019 ».

Selon les informations rapportées par RFI, « il n'a pas fourni de preuves suffisantes et n'a pas convaincu les auditeurs » sur son rôle dans la gestion et l'exécution du programme « des 100 jours ». Le directeur de cabinet a été également auditionné en qualité « d'ordonnateur des dépenses de la présidence ». Certaines organisations de la société civile dénoncent des attributions de marchés publics de gré à gré par la présidence. Il en est de même du Collectif AMKA qui soupçonne des détournements de fonds publics.

Les militants de son parti l'UNC dénoncent « une campagne de diabolisation » et d’« acharnement » contre leur leader. En se basant sur l’accord signé à Nairobi en novembre 2018, ils perçoivent leur président, Vital Kamerhe comme le dauphin de Félix Tshisekedi pour la présidentielle de 2023.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci