Code électoral : vive dénonciation et condamnation de la Plateforme des OSC du Bénin

Banouto
publié le Jun 2, 2020

Dans un communiqué parvenu à Banouto ce mardi 02 juin, la Plateforme électorale des organisations de la société civile s’insurge contre la modification du code électoral du Bénin survenu ce jour après des blocages dans le processus d’élection des nouveaux maires après le scrutin communal du 17 mai 2020. Lire le communiqué.

code-electoral-benin-plateforme-electorale-benin Des membres de la Plateforme électorale des OSC du Bénin

Communiqué

La Plateforme Électorale des OSC du Bénin a appris avec stupéfaction et surprise qu'il se déroule actuellement, au Parlement, une session pour voter, en procédure d'urgence, une loi modificative du Code électoral au prétexte des blocages qui auraient lieu dans certaines communes pour l'élection des Maires, de leurs adjoints et des Chefs d'Arrondissement. C'est une première dans l'histoire électorale béninoise que la loi électorale soit modifiée alors même que son application est en cours pour l'installation des Conseils communaux et l'élection des Maires. 

La plateforme s’interroge ! Que faire des communes où les installations sont déjà terminées ? 

La Plateforme électorale des OSC du Bénin dénonce cette pratique qui viole tous les principes et normes en matière électorale et démocratique. La loi est de portée générale et ne saurait être modifiée au gré des calculs et humeurs politiciens.

La Plateforme électorale met en garde contre cette instrumentalisation du Parlement et de la fonction législative qui installe le Bénin dans une insécurité législative, institutionnelle et sociale. Elle appelle l'opinion nationale et internationale à témoin sur les graves conséquences de telles pratiques sur la démocratie et sur la paix dans notre pays.

Fait à Cotonou, le 2 juin 2020.

Pour la Plateforme Électorale des OSC du Bénin,

La Présidente

 


  • Justin
    il y a 1 mois

    Ce qui s'est passé ce soir à l'assemblée nationale est simplement triste. On ne peut pas au nom d'un blocage orchestré par certains conseillers indisciplinés modifié la loi. Aujourd'hui, au Benin on change les règles de jeu au cours du jeu c'est triste. Ne pouvait on pas rappeler à l'ordre ces conseillers indélicats ? Ou bien laissez le juge du contentieux électoral qu'est la cour suprême s'occuper de ça quitte à toiletter à tête reposer les failles de la loi ?

  • To ô gnon lo
    il y a 1 mois

    Des pseudo osc oui. Est-ce maintenant que vous voyez qu'il y a péril en la demeure ? Au moment la messe d'enterrement de la démocratie était entrain dite de force il y a 13mois et qu'il fallait s'associer aux forces en présence pour dire non à la barbarie, vous n'avez rien fait et aujourd'hui vous venez jouer aux pompiers ???? Pleurez, videz-vous de voter sang si voulez. Si les gens dans l'heure qui va suivre , toute association du genre osc sera bannie du Bénin.pffff triste

  • sultan aziz
    il y a 1 mois

    balayer...par la force l'imposture et la dictature Nous séparer...des...f..... Voilà..la chemin à prendre