POLITIQUE 0 Commentaire

Démission au sein du Conseil communal de Toviklin: démenti des 03 chefs d’arrondissement

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jun 23, 2020

Annoncés comme démissionnaires, trois chefs d’arrondissement dans la commune de Toviklin, démentent formellement avoir posé un tel acte.  

christophe-megbedji Christophe Mègbédji, préfet du département du Couffo saisi par écrit par les concernés

« Je n’ai jamais démissionné ». Jonas Goussou est catégorique. Annoncé comme démissionnaire de la tête de l’arrondissement d’Adjido dans la commune de Toviklin, le conseiller communal élu sur la liste du Bloc républicain assure qu’il n’a jamais posé un tel acte. « Je n’ai jamais signé une quelconque lettre de démission », a démenti Jonas Goussou joint au téléphone par Banouto.

Nommé et installé comme chef d’arrondissement d’Adjido début juin 2020, Jonas Goussou est remplacé par une correspondance adressée par le président de l’Union progressiste, Bruno Amoussou, au préfet du département du Couffo. Dans la correspondance, il est indiqué que Jonas Goussou a été remplacé pour avoir démissionné.

Une démission démentie formellement par Jonas Goussou dans un courrier au préfet du Couffo. Dans cette correspondance en date du 22 juin 2020, Jonas Goussou apprend plutôt avoir rejeté une demande de démission de son poste de chef d’arrondissement d’Adjido.

A l’instar de Jonas Goussou, Clément Sokegbe, chef d’arrondissement de Toviklin, et Martial Ballo, chef de l’arrondissement de Houédogli démentent également leur démission. Les trois chefs d’arrondissement disent avoir été surpris d’apprendre qu’une lettre a été envoyée au préfet du département faisant état de ce qu’ils avaient quitté leur poste.

Les chefs d’arrondissement disent se réserver le droit de poursuivre l’auteur et les complices pour faux et usages de faux.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci