POLITIQUE

Retour des exilés au Bénin : l'appel de Malèhossou aux anciens présidents Yayi et Soglo

( words)

Yacoubou Malèhossou, ancien député et  fondateur d’une importante association musulmane a affirmé que les ex-présidents Boni Yayi et Nicéphore Soglo peuvent agir pour le retour exilés politiques au Bénin.

yayi-soglo

Si Boni Yayi et Nicéphore Soglo demandent pardon, le président Patrice Talon pourrait donner son accord pour le retour au bercail des exilés politiques. Sur l’émission ‘’Invité du jour’’ de la radio en ligne ‘’Crystal news’’ mardi 15 septembre 2020, le président fondateur de l’Association des Fidèles musulmans, amis de Patrice Talon (Afimata) l’a fait savoir. « Au nom de Dieu ! Au nom du Coran ! Si les deux (les anciens chefs de l’Etat (Boni Yayi et Nicéphore Soglo, ndlr) demandent pardon au président Talon (…) walaï Talon va accepter », a confié El Hadj Yacoubou Malèhosou.

Pour lui, il suffit juste que les deux ex-chefs d’Etat aillent voir l’actuel locataire de la Marina et disent : « Monsieur le président, en notre temps nous t’avons pardonné maintenant pardonnez aussi. Nous te demandons de pardonner les exilés politiques », informe l’ancien député. Il a fait allusion à la grâce présidentielle accordée par l’ancien président Boni Yayi à son successeur en 2014.

Ceci, alors que Patrice Talon était accusé d’avoir fomenté un complot en 2012 pour empoisonner le chef de l’État et préparé un coup d’État en février 2013. Pour que la démarche des anciens présidents soit fructueuse, il faut, insiste le président de l’Afimata, qu’ils n’aillent pas voir Patrice Talon avec le statut d’opposant. « Si vous vous mettez comme opposants, ça ne peut pas marcher », a prévenu El Hadj Yacoubou Malèhossou.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...