POLITIQUE

Bénin : Talon souhaite une réconciliation avec Azannaï

( words)

Le président béninois, Patrice Talon a exprimé son souhait de se réconcilier avec son ex-ministre de la défense, Candide Azannaï. Il avait en effet démissionné de son gouvernement lors d’une première réforme de la constitution en 2017.

patrice-talon-et-candide-azannai

Patrice Talon veut renouer ses relations avec Candide Azannaï, l’un des fervents soutiens à son élection en 2016. Le président Patrice Talon a formulé ce vœu dans une interview accordée à nos confrères du magazine panafricain, Jeune Afrique. « Je le considère toujours comme un ami personnel, même si, pour des raisons que je n’ai jamais vraiment comprises, il a décidé de prendre ses distances », a déclaré Patrice Talon au sujet de Candide Azannaï. Le chef de l’Etat béninois avait été en effet interrogé sur la possibilité d’avoir des amis politiques.

Pour le président béninois qui exprimait des remords sur son départ de son gouvernement, sa porte est toujours ouverte pour Candide Azannaï. « J’en ai conçu une certaine peine et je souhaite, car rien de sérieux ne nous oppose, qu’il ne s’enferme pas dans cette adversité au point de ne plus pouvoir revenir en arrière », a confié Patrice Talon à J.A.

L’un des premiers soutiens de Patrice Talon lors de son élection en avril 2016, Candide Azannaï avait été nommé ministre délégué dans son premier gouvernement. Lors d’une première réforme de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990 qui avait échoué, Candide Azannaï avait démissionné de son gouvernement.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...