POLITIQUE

Violences électorales en Afrique : les mises en garde des Etats-Unis

( words)

Les Etats-Unis mettent les pays africains en marche vers les prochaines élections présidentielles contre les actes anti-démocratiques et les violences électorales. Le secrétaire d’Etat l’a fait savoir dans une publication sur le site du gouvernement américain.

michael-pompeo

Michael Pompeo, secrétaire d'Etat américain

 

Les Etats-Unis ne veulent pas de violences électorales dans le cadre des futures présidentielles sur le continent africain. Michael Pompeo, secrétaire d’Etat l’a fait savoir le site du gouvernement américain. « Nous surveillerons de près les actions des personnes qui interfèrent dans le processus démocratique et n'hésiterons pas à envisager les conséquences - y compris les restrictions de visa - pour les responsables de la violence liée aux élections », a averti le secrétaire d’Etat.

Dans sa publication Michael Pompeo a fait savoir que l’adhésion aux normes démocratiques et à l'État de droit permet à tous les citoyens d'engager un dialogue politique et de soutenir leur choix de candidats, de partis et de programmes. « Le droit de réunion pacifique et la liberté d'expression et d'association sont au cœur d'une démocratie qui fonctionne », a-t-il indiqué.

Pour les Etats-Unis, l’organisation d’élections libres, équitables et inclusives est « importante » non seulement pour les Africains, mais également pour les défenseurs des principes démocratiques dans le monde entier. « Nous pensons que toutes les parties doivent participer pacifiquement au processus démocratique. La répression et l'intimidation n'ont pas leur place dans les démocraties », a martelé le secrétaire d’Etat américain.

Plusieurs pays africains tels que la Guinée, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, au Niger, la Tanzanie et la République centrafricaine et les Seychelles organisent dans le dernier trimestre de l’année de 2020 des élections pour désigner leurs nouveaux dirigeants. Au premier trimestre de 2021, ce sera au tour du Bénin et du Tchad.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...