POLITIQUE

Parrainage présidentielle 2021: la députée Sèdami Medegan Fagla donne sa position

( words)

Dans une publication sur sa page Facebook, Sèdami Medegan Fagla, députée Union progressiste à l’Assemblée nationale, a donné sa lecture sur l’application du principe de parrainage à la présidentielle 2021.

sedami medegan fagla

Les députés sont-ils libres de parrainer les candidats de leur choix à la présidentielle 2021 ou devront-ils se plier à la décision de leurs partis politiques? C’est l’une des questions du débat en cours au Bénin sur les modalités d’application du principe du parrainage à l’élection présidentielle d’avril 2021. Pour sa part, l’honorable Sèdami Medegan Fagla prône à la fois le libre choix de chaque élu et le respect des aspirations de sa base.

« Chaque député a son libre arbitre mais ne doit surtout pas oublier qu’il a été élu dans une circonscription à laquelle il doit rendre des comptes. Mes collègues le savent tous et l’expriment », avance la députée dans une publication sur sa page Facebook lundi 26 octobre 2020.

Au Bénin, le code électoral fait obligation à tout candidat à l’élection présidentielle de recueillir le parrainage d’au moins 10% de l’ensemble des députés et/ ou maires. Avec les 83 sièges à l’Assemblée nationale et les 77 maires, le nombre de parrains requis est de 16 alors que l’opposition ne compte de 6 maires.

Face à cette situation, une partie de l’opinion publique redoute des élections exclusives, sans candidat de l’opposition. « Le match n’a pas commencé et on en donne déjà le score ! », relève l’honorable Medegan Fagla.

« Tout citoyen remplissant les conditions pour être candidat aux élections présidentielles a la loi de son côté pour le faire. Il aura au moment venu la capacité de solliciter les parrainages requis. Il reviendra ensuite aux élus sollicités de voir avec leurs bases et selon leurs propres critères si oui ou non ils veulent donner leur parrainages. C’est simple, c’est clair et c’est gravé dans la loi ! », soutient la députée élue dans la 15ème circonscription électorale (Cotonou).

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...