POLITIQUE

Crise en Côte d’Ivoire : Bédié suspend le dialogue avec Ouattara et s’explique

( words)

En Côte d’Ivoire le dialogue politique entamé le 11 novembre entre le pouvoir et l’opposition est suspendu. Selon Henri Konan Bédié, pour que ce dialogue reprenne, le pouvoir doit procéder à la libération des cadres de l’opposition arrêtés dans le cadre des violences électorales.

bedie

Henri Konan Bédié

 

La fin de la crise électorale qui prévaut en Côte d’Ivoire n’est certainement pas pour maintenant. En tout cas, c’est l’impression que laisse la suspension du dialogue entrepris par le pouvoir pour une sortie de crise. Depuis la rencontre entre l’ex-président Henri Konan Bédié et le président Alassane Ouattara, plus aucun acte officiel n’a été posé dans ce sens.

Le vendredi 20 novembre, apprend RFI, l’ex-Chef d’Etat et chef de file de l’opposition a annoncé officiellement « suspendre » ce dialogue entamé le 11 novembre avec le président élu pour un 3e mandat consécutif controversé. Pour le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), tant que les cadres de l’opposition sont encore en prison, le dialogue ne va pas se poursuivre. « J'ai suspendu ce dialogue, jusqu'à ce que nos frères soient libérés », rapporte le média français.

LIRE AUSSI: Crise en Côte-d’Ivoire : Ouattara rencontre KKB après son entretien avec Bédié

Avant la rencontre du 11 novembre, l’opposition avait fait part de ses conditions pour un dialogue. Parmi elles, les libérations « préalables non-négociables » de tous les opposants arrêtés dans le cadre de la présidentielle du 31 octobre. « Je pense bien que dans quelques jours, ces différentes libérations seront faites pour que nous puissions reprendre le dialogue », a déclaré confiant Henri Konan Bédié.

L’opposition demande également la dissolution de la Commission électorale indépendante (CEI) et du Conseil constitutionnel. Les adversaires politiques du président Alassane Ouattara demandent aussi l’organisation d’un « grand dialogue inclusif » avec tous les leaders de l’opposition, tels que : Laurent Ggabo, Guillaume Soro ou encore Charles Blé Goudé.

LIRE AUSSI: Crise en Côte-d’Ivoire: Bédié convoque l’opposition avant une nouvelle rencontre avec Ouattara

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...