POLITIQUE

Emmanuel Macron sur la France et l’Afrique: « Nos destins sont liés »

( words)

Dans une interview à Jeune Afrique, Emmanuel Macron a parlé des relations entre la France et l’Afrique. Pour lui, ses relations ne peuvent pas s’arrêter du jour au lendemain, parce que la France et l’Afrique sont liés par l’histoire et bien plus.

macron

Emmanuel Macron, président français 

 

La France et l’Afrique ne peuvent pas se séparer à tout jamais. Ce qui les unit est plus fort que ce qui pourrait les diviser. C’est Emmanuel Macron qui le dit. Dans une interview à Jeune Afrique, le président français s’est montré optimiste sur la pérennité des relations entre le continent africain et son pays.

« Qu’on le veuille ou non la France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés. Je pense qu’entre la France et l’Afrique, c’est une histoire d’Amour », a déclaré Emmanuel Macron. Et cela, explique-t-il, est dû au fait que la France a été présente sur le continent à la fois à travers le commerce triangulaire, des conflits dès le début du XIXe siècle puis des guerres coloniales. « Cette histoire est là. Nous en sommes des héritiers, a reconnu Macron qui invite la nouvelle génération à ne pas rester « prisonnière » de ce passé.

« Moi j’ai toujours eu un discours de vérité, pleinement assumé, à l’égard de cette histoire. Partout où la France a été présente, elle s’est mêlée. Elle a aussi été le pays de la créolisation, du métissage, des mariages mixtes. Un pays où les aventures humaines ont été permises », a poursuivi le président français sur les fondements des relations entre son pays et l’Afrique.

Pour lui, après plusieurs decennies de relation « très institutionnelles » entre la France et l’Afrique, le ressentiment a pris une certaine place. Il accuse d’ailleurs des puissances étrangères telles que la Turquie et la Russie de jouer sur ce ressentiment post-colonial. « Il ne faut pas être naïf. Beaucoup de ceux qui donne de la voix, qui font des vidéos, qui sont présents dans les médias francophones sont stipendiés par la Russie ou la Turquie », a-t-il pointé.

Dès son arrivée au pouvoir, le président Emmanuel Macron s’est engagé à refonder les relations entre la France et l’Afrique. Le sommet Afrique-France annoncé depuis lors et qui n’a pu avoir lieu se tiendra, confie-t-il, en juillet 2021 à Montpellier.

Selon le président français, il va consister à mettre en avant « les personnes qui incarnent le renouvellement générationnel, y compris sur le plan politique » parce que s’il y a un point difficile (en Afrique, Ndlr), c’est bien sûr le renouvellement démocratique. 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...