POLITIQUE

Présidentielle 2021 au Bénin : « Nous sommes au début d’un nouveau combat », Aïvo

( words)

Candidat recalé à la prochaine présidentielle au Bénin, Joël Aïvo s’est prononcé ce mardi 23 février 2021 après la publication de la liste définitive par la Cour constitutionnelle des duos retenus. C’est au micro de nos confrères de DW Afrique.

joel-aivo-presidentielle-2021Joël Aïvo

Aïvo ne désespère pas malgré la dernière décision de la Cour constitutionnelle sur la présidentielle du 11 avril 2021. Au micro de Deutsch Weller, le candidat du Front pour la restauration de la démocratie (FRD) a estimé que l’opposition radicale fera tout pour que le scrutin présidentiel soit le plus inclusif que possible. « Nous sommes au début d’un nouveau combat. L’élection doit être ouverte et nous faisons tout pour qu’elle soit ouverte », a-t-il confié.

Selon l’ex-doyen de la Faculté de droit de l’université d’Abomey-Calavi (FADESP-UAC), on ne peut laisser le gouvernement continuer dans un scrutin qui présente beaucoup de risques pour le Bénin. « Notre devoir, c’est d’empêcher par tous les moyens que le gouvernement ne précipite le pays dans une élection illégitime dont les Béninois ne veulent pas pour l’instant. On ne peut pas assister impuissant à la décadence démocratique de notre pays », a précisé l’opposant.

20 candidatures enregistrées au départ à la Commission électorale nationale autonome (CENA), il n’en est resté finalement que trois duos dont celui du président sortant Patrice Talon et de sa colistière Mariam Chabi Talata. Aucun dossier d’un candidat de l’opposition radicale n’a été accepté. Le motif évoqué par la Commission électorale est l’absence de plusieurs pièces dont le parrainage.

La Cour constitutionnelle a rendu publique lundi 22 février 2021 la liste définitive des trois duos retenus pour la présidentielle. Sauf incident de dernière minute, la présidentielle du 11 avril 2021 va voir s'opposer les duos Patrice Talon - Mariam Chabi Talata, Corentin Kohoué - Iréné Agossa  et Alassane Soumanou Djimba - Paul Hounkpè.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...