SCIENCES-TECH 3 Commentaires

Bénin : De-Laure Faton docteur en communication avec la mention très honorable

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 4 octobre 2019

Après plusieurs années de recherche sur le Fa, notamment sur son système de communication, Laurent De-Laure Faton a, jeudi 3 octobre 2019, soutenu avec brio sa thèse en linguistique, option communication à l’Université d’Abomey-Calavi.

laurent-de-laure-faton Laurent De-Laure Faton, désormais docteur en linguistique posant avec son directeur de thèse, Prof Maxime da Cruz

Laurent De-Laurent Faton, désormais docteur en linguistique, option communication. Il a soutenu jeudi 3 octobre 2019, sa thèse, et ce, avec brio devant un jury présidé par Mahougnon Kakpo, Professeur titulaire du CAMES. Fruit de quatre années de recherche, la thèse de De-Laure Faton réalisée sous la direction du Professeur Maxime da Cruz, Professeur titulaire du CAMES et recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, porte sur le système de communication du Fa.

Au terme de ses travaux de recherche, Laurent De-Laure Faton, s’inspirant du système de communication du Fa où le ''bokonon'' est le principal acteur, a proposé, après confrontation avec les modèles de communication participative existants, un modèle de communication participative qui met les agents du développement et les communautés au cœur des questions de développement. « La question du développement continue de se poser dans nos pays en dépit des nombreuses approches de communication importées.  Nous avons donc décidé de travailler sur le Fa- sciences divinatoire pratiquée dans de nombreux pays du Golfe de Guinée- pour proposer un modèle de communication propre aux Africains », a expliqué De-Laure Faton.

Mention très honorable

Les résultats de recherche de De-Laure Faton n’ont pas laissé indifférent le jury qui, après des contributions et remarques pour améliorer davantage le document final, a déclaré la thèse acceptée et a décerné à l’impétrant la mention très honorable. « La problématique est assez originale. Les approches méthodologiques sont bien choisies », a apprécié Raymond Kra, Maître de conférences du CAMES et enseignant à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan qui salue les efforts de De-Laure Faton.

Emu à la fin du verdict, De-Laure Faton s’est dit « fier » d’avoir franchi un pas dans le monde de la recherche mais est conscient de ce qu’il a encore du « chemin à parcourir dans le domaine de la sciences ». Le nouveau docteur de l’Université d’Abomey-Calavi a dit sa gratitude à l’endroit des membres du jury et à tous ceux qui l’ont aidé et soutenu dans la réalisation de ce travail scientifique.


  • Gbetoho Prudence
    il y a 9 jours

    Nos hommages au nouveau Docteur.

  • Atchadé
    il y a 9 jours

    Mes félicitations au jeune docteur.

  • Thierry
    il y a 7 jours

    Ici votre soit disant docteur s'est mouillé car il est passé complètement à côté de ce sujet ! Alors si le gouvernement Talon à provoqué le Nigeria par des décisions fâcheuses ce sont alors ces mêmes décision qui expliquent la fermeture avec le Niger ? avec le Cameroun ? On se dit docteur et on n'est pas capable de mener une réflexion digne de ce niveau parce que manipulé par des politiques ! il abordé un sujet qu'il ignore complètement ! Qu'il se renseigne correctement la prochaine fois avant de venir raconter des sottises ! Docteur mon oeil nos enfants de 23 ans sont déjà docteurs ça là n'impressionne plus personne !