SCIENCES-TECH

Numérique au Bénin: Aurélie Adam Soulé Zoumarou expose les principales réalisations

( words)

Dans une interview à Jeune Afrique, la ministre béninoise du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a évoqué les performances réalisées par le Bénin dans le secteur numérique en cinq ans de gouvernance Talon.

aurelie adam soule zoumarou

Le secteur numérique progresse sous la présidence de Patrice Talon. La ministre en charge du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a affirmé dans les colonnes de Jeune Afrique que le Bénin a fait d’importants progrès en matière d’infrastructures numériques et de dématérialisation des services de l’administration publique.

« Nous ne pouvons pas digitaliser les services publics, rendre possible la création de plus en plus d’outils en ligne et ne pas permettre aux usagers d’y accéder de façon confortable », a-t-elle confié pour justifier l’ensemble des réformes engagées.

Dans le secteur du numérique, les réformes ont permis de mettre entre autres en place le code du numérique, le projet de développement des infrastructures numériques par l'extension de la fibre optique, fait-elle savoir.

« Depuis 2018, 43 communes sur 77 ont été équipées, ce qui représente un impact sur plus d’un million de personnes dans les zones non urbaines, habituellement peu couvertes par les services de communication électroniques », affirme la ministre de la digitalisation.

Le gouvernement béninois a déployé depuis 2016 plus de 2000 km de fibre optique sur toute l’étendue du territoire national ce qui permet d’avoir un accès internet à haut débit. La construction d’un point de branchement pour l’atterrissage du câble 2Africa, l’un des plus grands projets de câbles sous-marin au monde, a été autorisée également en Conseil des ministres.

Selon Aurélie Adam Soulé, les réformes engagées ont permis d’améliorer le secteur du numérique et de constater un grand engouement de la part des usagers Béninois pour les services internet. Ils sont  devenus de plus en plus nombreux à suivre des formations délivrées par les points numériques communautaires (PNC) mis en place par le gouvernement dans certaines communes du Bénin, renchérit-elle.

Dématérialisation de l’administration publique

Avec les réformes mises en place dans la dématérialisation de l’administration publique, le Bénin a enregistré un bond qualitatif de  20 points entre 2016 et 2020 dans le classement mondial des États qui mettent le numérique au cœur de leur gouvernance.

« Nous avons mis en œuvre de façon rapide et audacieuse la vision du président Patrice Talon dans le secteur du numérique et de la digitalisation. Nous avons souhaité que les investissements massifs réalisés dans les infrastructures, notamment dans le déploiement de la fibre optique, puissent avoir un impact rapide sur les populations », explique la ministre à Jeune Afrique.

Dans le cadre de la dématérialisation de l’administration publique, le portail national des services publics dénommé « service-public.bj » a été mis en place. Il est désormais possible d’accéder à des informations complètes sur plus de 520 services publics et de se faire délivrer en ligne plus de 72 prestations de l’État dont 10 e-services.

Le secteur de l’éducation et de la création des entreprises ont été impactés par la révolution numérique engagée par le Bénin depuis 2016. La plateforme « e-resultats.bj » a montré un visage nouveau dans la proclamation des résultats des examens et des concours nationaux. En un clic, les Béninois ont désormais accès aux résultats des différents examens et concours.

Selon la CNUCED, un organisme des Nations Unies, le Bénin est avec l’Estonie l’un des pays les plus rapides au monde en matière de création des entreprises d’entreprise via téléphone portable grâce à la plateforme « monentreprise.bj »

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...