SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin-affaire CNSS: le procès Metongnon reporté pour grève des magistrats

Falilatou Titi
publié le 13 mars 2018

Le procès des mis en cause dans l’affaire CNSS et BIBE a été reporté au mardi 20 mars 2018. Prévue pour ce 13 mars, l’audience n’a pu se tenir pour motif de grève des magistrats.

tribunal-cotonouL'entrée principale du tribunal de première instance de Cotonou

Un nouveau report pour Laurent Mètongnon et ses co-accusés. L’ancien président du Conseil d’administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) du Bénin et ses codétenus devront attendre le 20 mars prochain pour comparaitre à nouveau. Les mis en cause sont accusés de placement hasardeux des fonds de la CNSS à la Banque Internationale du Bénin (BIBE). L’audience prévue pour  ce 13 mars 2018 n’a pas eu lieu, les magistrats étant en grève illimitée. «Nous avons décidé de finir tous les dossiers inscrits. Mais après le premier, le bureau de l’Union nationale des magistrats du Bénin est venu nous rappeler le mot d’ordre de grève, donc la procédure ne va plus se poursuivre», a justifié le juge Rodolphe Azo, cité par La Nouvelle Tribune.

Sur le même sujet: Bénin-CNSS: Laurent Mètongnon dans un scandale de 17 milliards

Pour rappel, dans ce dossier, il est reproché à Laurent Mètongnon et ses co-accusés, d’avoir placé 17,5 milliards de la CNSS à la BIBE, alors que cette banque était en faillite. Le gouvernement accuse  Mètongnon, président du Conseil d’administration de la banque au moment des faits (avril 2014- octobre 2015) d’avoir autorisé ses placements contre une commission de 71 millions Fcfa. Laurent Mètongnon et ses anciens collaborateurs sont en détention provisoire depuis fin novembre 2017. Ses avocats dénoncent un procès politique. Dirigeant syndical, Laurent Metongnon est l’un des leaders du Front pour le Sursaut Patriotique (FSP), une coalition d’organisations politiques et syndicales, qui mène l’opposition au régime du président Patrice Talon.   

A (re) lire: Bénin-Affaire CNSS: les avocats de Mètongnon dénoncent des manœuvres du gouvernement et du Procureur


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci