SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Bénin : il sacrifie sa femme à un fétiche à Agbangnizoun

Olivier Ribouis
publié le 13 mars 2018

Un sacrifice rituel humain a eu lieu dans la nuit du dimanche 11 mars dans la commune d’Agbangnizoun au Bénin où un jeune de 27 ans a égorgé sa femme pour un fétiche.

fetiche-sacrifice-vofoun Sacrifice à un fétiche (Ph: DR)

Scène horrible à Agbangnizoun. Selon un article de l’Agence Bénin presse, une jeune femme de 24 ans a été sacrifiée  à un fétiche. Le drame a eu lieu dans la nuit du dimanche 11 mars au quartier Tanvè. Inès A, mère d’une fille a été tuée sur l’autel du fétiche Kinninsi par son mari, un jeune homme de 27 ans.  Son corps a été retrouvé sans des parties sectionnées.

LIRE AUSSI : Guinée: les sacrifices humains des rendez-vous électoraux

Approchés, les parents de la victime ont indiqué qu’elle n’était pas en de bons termes avec son mari et avait quitté le domicile conjugal depuis deux semaines.

 


  • Deogracias
    il y a 6 mois

    C'est une intoxication .le drame s'est produit à AYANYAN dans la commune d'abomey et non dans la commune d'agbangninzoun sans oublier il n'y aucune preuve qui montre qu'elle a été sacrifié à un fétiche. Faites bien des investigations avant de relayer une information

  • Tohoun
    il y a 6 mois

    même si c'est des rumeurs, ces affaires de sacrifices humains commencent par être reçurents. vivement que les autorités y mettent un terme