SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Togo : les populations charcutent le cadavre d’une baleine

Olivier Ribouis
publié le 9 avril 2018

Munis de coupe-coupe et de haches, les populations riveraines ont charcuté une baleine retrouvée morte dimanche 08 avril sur la plage à Aného, une ville togolaise située à 35 km de Lomé, la capitale du pays.

baleine-togo Le cadavre d'une baleine aux mains des populations à Aného au Togo

La chair d’un cadavre de baleine dans les ménages au Togo. A Aného, une ville située à l’Est de Lomé, les riverains munis de coupe-coupe et haches se sont ruées sur le cétacé retrouvé mort sur une plage de la ville. Beaucoup, a-t-on appris selon les médias locaux, ont découpé des parts de viande à consommer.

La cause de la mort de l’animal mesurant 8m30 de long et 3m10 de large reste inconnue selon le blog de l’Ong Nature et Environnement. La consommation d’une telle viande comporte sans doute des risques d’intoxication alimentaire ou d’infection.

Arrivé sur les lieux plus tard, André Jonhson, le ministre togolais de l’environnement n’a constaté que la carcasse du cétacé.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci