SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

RDC : une diplomate du Nigéria chassée de sa résidence

Olivier Ribouis
publié le 16 avril 2018

Objet d’un litige domanial, la résidence du chargé d’affaires de l’ambassade du Nigéria en RDC a été vidée de ses occupants samedi 14 avril sur ordre du bourgmestre de la commune de Gombe à Kinshasa.

rdc-nigeria-incident Le chargé des affaires de l'ambassade du Nigéria mis dehors

Un incident qui risque de chauffer les relations diplomatiques entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Nigéria. Depuis samedi, le chargé des affaires de l’ambassade du Nigéria n’a plus de résidence à Kinshasa. Il a été délogé manu militari par le bourgmestre de la commune de Gombe en exécution d’une décision administrative concernant le domaine de la résidence objet d’un litige entre l’ambassade nigériane et le Congolais Jean-Claude Okito.

Criant à l’incident diplomatique, l’avocat Serge Lukanga  dénonce une décision « irrégulière » du Bourgmestre  Dolly Makambo.  « Monsieur le bourgmestre est passé pour [déloger] le consulat. Chose qui est irrégulière ! C’est une ambassade. Donc, il y a une procédure à suivre pour tout [délogement] d’un ambassadeur. Ça, c’est incident diplomatique grave !», s’est révolté l’avocat de la communauté nigériane cité par le site de la radio okapi.  Selon lui, c’est 20 ans que la parcelle appartient à l’ambassade du Nigéria. Ce que rejettent les enfants de Jean-Claude Okito. Marie-Cécile Okito, une héritière venue des Etats-Unis pour suivre le dossier,  il n’y a aucun document prouvant l’enregistrement de la parcelle au nom de l’ambassade du Nigéria au ministère des congolais des Affaires étrangères. Elle affirme que la parcelle est la propriété de sa famille depuis 30 ans.

A(RE)LIRE : RDC : Katumbi promet 100 milliards de dollars et 3,5 millions d’emplois aux Congolais


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci