SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Evasion à Natitingou : la police tue un innocent confondu à des détenus fugitifs

Olivier Ribouis
publié le 4 juin 2018

A Natitingou, la police a abattu un jeune confondu à des détenus qui se sont évadés la semaine dernière devant le tribunal de la ville.

policier-beninois

Une victime collatérale dans la chasse aux évadés de Natitingou. Josias Sagui Kouandété, un jeune homme de 18 ans est mort sous les balles des éléments de la police républicaine dans la chasse à deux détenus qui se sont évadés le jeudi 31 après une condamnation à 24 mois au tribunal de Natitingou.

Selon une publication du quotidien Le Matinal, c’est la famille de la victime qui a annoncé la mort de leur fils confondu aux fugitifs. Selon les parents, le jeune homme s’était volontairement lancé dans la recherche des fugitifs après avoir été informé par l’alerte donnée par la police suite à l’évasion.  Le drame a eu lieu dans une brousse au quartier Yokossi. « Dans la battue organisée dans une brousse au quartier Yokossi jouxtant l’hôpital de zone de Natitingou, l’un des gardes de la prison civile de Natitingou a confondu le jeune Josias Sagui Kouandété à l’un des détenus peulhs recherchés » a fait savoir Le Matinal.

Aucun doute sur l’identité du jeune homme. Les parents  qui ont  été autorisés à voir les corps des personnes abattues ont reconnu leur fils le vendredi 1er juin dernier.


  • Leïla
    il y a 1 an

    C'est bien dommage que le jeune soit mort innocemment car ce n'est pas la 1ere fois que ce genre de situation arrive a nati!!