SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin-Conseil des ministres: les œuvres universitaires et sociales ouvertes au privé

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 13 juin 2018

Réuni en session ordinaire du Conseil des ministres, le gouvernement béninois a décidé d’ouvrir le secteur des œuvres universitaires et sociales dans les universités publiques au secteur privé.

uac Université d'Abomey-Calavi

L’Etat ne sera plus le seul acteur dans les œuvres sociales et universitaires dans les universités publiques au Bénin. Réuni ce mercredi 13 juin 2018 en session ordinaire du Conseil des ministres, le gouvernement a en effet décidé de l’ouverture au secteur privé les œuvres sociales jusque-là chasse-gardée des Centres des Œuvres universitaires et sociales (COUS).

Désormais le privé, à en croire le point fait de la réunion gouvernementale hebdomadaire de ce mercredi à la presse par le porte-parole du gouvernement, interviendra dans le transport, la restauration, l’hébergement et la couverture sanitaire dans nos universités publiques. « Les COUS seront toujours subventionnés, mais devront ouvrir toutes leurs prestations aux partenaires privés, tout en veillant à la qualité des services et à maîtrise des coûts », a rapporté le journaliste Henri N’dah Sékou depuis la présidence.

Cette décision, à en croire nos sources, fait suite au grand écart constaté entre les besoins des étudiants et les offres des COUS. Actuellement, il y aurait seulement 2394 cabines pour 85.000 étudiants, 3000 repas pour 85.000 étudiants  et 07 bus de 50 places pour déplacer les étudiants. 

Selon le ministre Oswald Homeky, la décision devra entrera en vigueur dès la rentrée universitaire prochaine.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci