SECURITE HUMAINE 3 Commentaires

Bénin-essence kpayo : le gouvernement opte pour la formule mini-station mobile

Olivier Ribouis
publié le 7 juillet 2018

En prélude à la mise en application des dispositions du nouveau code pénal voté par le parlement qui pénalise le commerce de l’essence de contrebande, Modeste Toboula, le préfet du Littoral a rencontré les acteurs du secteur. Il ressort que ceux-ci pourront faire recours aux mini-stations dans l’exercice de leur activité.

essence-contrebande-kpayo-benin Commerce d'essence de contrebande au Bénin

Une formule pour contenter les vendeurs d’essence de contrebande de Cotonou avant la phase de mise en application des dispositions du nouveau code pénal voté à l’Assemblée nationale.

A la faveur d’une rencontre d’échange tenue mercredi 04 juillet autour des nouvelles dispositions législatives relatives à l’interdiction de la commercialisation de l’essence de la contrebande dite kpayo en langue locale, le préfet du Littoral Modeste Toboula a fait une proposition du gouvernement aux acteurs du secteur pour une régularisation de leur activité. Il s’agit de l’option de mini-station mobile à mettre à la disposition des commerçants d’essence dite kpayo.

Composée d’équipements modernes de distribution de produits pétroliers, la mini-station mobile pourra contenir des centaines de litres selon les explications de l’autorité préfectorale aux membres du collectif des vendeurs d’essence de contrebande. L’objectif de cette mesure prise par le gouvernement, selon Modeste Toboula est de contribuer à l’amélioration des conditions d’exercice de cette activité qui occupe des milliers de Béninois à travers tout le pays.


  • Charles
    il y a 8 jours

    Espérons qu'avec ces outils modernes les prix ne seront pas trop affectés.

  • Charles
    il y a 8 jours

    Espérons qu'avec ces outils modernes les prix ne seront pas trop affectés.

  • fabrice
    il y a 7 jours

    Bjr S'il faut des pompes clés en main je sais faire...