SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Guinée: protestation contre la hausse du prix du carburant

Léonce Gamai
publié le 10 juillet 2018

Des milliers de citoyens ont marché ce mardi 10 juillet dans les rues de Conakry pour protester contre la hausse du prix du carburant.

alpha conde president guinee Alpha Condé, chef d'Etat guinéen

 

La Guinée connait de nouveau la fronde sociale. A l’origine, l’augmentation du prix du carburant. Une décision gouvernementale entrée en vigueur le 1er juillet 2018, augmente de 25% le prix du carburant à la pompe. Les autorités justifient cette hausse par l’augmentation du cours du baril. Cette hausse du prix du baril n’est pas suivie de subventions, qui selon Conakry, n’est pas profitable à l’Etat. Pour protester contre l’augmentation des prix à la pompe, les syndicats avaient dans un premier temps déclenché une grève de plusieurs jours. Déjà, quatre jours de grève ont été marqués par le blocage des principaux axes routier de Conakry, la capitale.

Les négociations gouvernement-syndicats, menées parallèlement ont échoué. Réunis au sein d’une plateforme dénommée «Forces sociales », les acteurs de la société civile ont lancé un appel à manifestation pour ce jeudi 10 juillet. En réponse à cet appel, des rues de Conakry ont été pris d’assaut ce matin par des manifestants, apprend RFI. Dans le même temps, les centrales syndicales poursuivent leur grève. Les Forces sociales redoutent des effets de l’augmentation du prix du carburant sur le coût de la vie. Le gouvernement, qui a le soutien du patronat, a promis des compensations. Mais les deux parties restent pour le moment camper sur leurs positions respectives.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci