SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin: 24 mois de prison et 14,5 millions d’amende et réparation pour 5 trafiquants d'ivoire

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 11 juillet 2018

La justice béninoise a condamné mardi 10 juillet, cinq individus arrêtés en juin dernier à Parakou en flagrant délit de commercialisation des trophées d’éléphants.  

La prison pour des trafiquants d'ivoire arrêtés à Parakou

La sentence est tombée pour cinq (05) individus pris en flagrant délit de commercialisation de 4 kilogrammes d’ivoire à Parakou le 13 juin dernier. Ce mardi 10 juillet, le tribunal de première instance de Parakou les a reconnus coupables du délit de commercialisation de trophées d’animaux sauvages. Un délit punit l’article 154 de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et de son texte d’application.

Suivant cet article qui prévoit une peine d’emprisonnement de 6 mois à 5 ans d’emprisonnement pour quiconque importe, exporte, réexporte ou commercialise des animaux sauvages ou leurs trophées et dépouilles en dehors des cas permis, les cinq individus ont été condamnés, selon le quotidien Le Matinal, trois à 24 mois d’emprisonnement ferme et 2 à 12 mois de prison avec sursis.

En plus des peines privatives de liberté, les cinq individus ont été condamnés à verser solidairement une amende de cinq cent mille (500 000) francs CFA et quatorze millions (14 000 000) francs CFA au titre de dommages et intérêts.  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci